samedi 13 octobre 2018

Lara Fabian - Papillon


Quelqu’un m’entendra-t-il
Si je ne dis plus un mot ?
Quelqu’un me verra-t-il
Si je disparaissais ?

Je sais.. je sais
J’aurais pu être un papillon
J'aurais vécu
Une unique journée

Je vole... volerais
M’habillerais de lumière
Je me cache... cacherais
De la pluie et du vent
Je regarderais la terre
Apprécierais sa beauté
Je vole... volerais
Serais un papillon

Quelqu’un attendra-t-il
Pour que ma chrysalide
Se libère de ses fils
Et se lance dans le vide ?

Je sais je sais
J’aurais pu être un papillon.
J'aurais vécu
Une unique journée..

Je vole... volerais
M’habillerais de lumière
Je me cache... cacherais
De la pluie et du vent
Je regarderais la terre
Apprécierais sa beauté
Je vole... volerais
Serais un papillon

Je vole... volerais

Je me cache... cacherais

Je regarderais la terre
Apprécierais sa beauté
Je vole... volerais
Serais un papillon

Najoua Belyzel - Cheveux aux vents

Cheveux au vent libre comme l'air
Je vais je viens dans tout l'univers
Que dieu est grand et moi éphémère
Je me sens bien dans mon pull-over

Et je cours et je cours
Accroché à mon amour

Je ne regarde pas en bas non en bas tu n'y es pas
Et je danse et je danse
Dans les bras d'un ciel immense
C'est le saut de l'ange c'est le saut de l'ange

Cheveux au vent libre comme l'air
Je vais je viens dans tout l'univers
Que dieu est grand et moi éphémère
Je me sens bien dans mon pull-over

Et bonjour les beaux jours
Que la vie soit folle d'amour
Et même si elle ne l'est pas

Je t'emmènerai avec moi
Et je danse et je danse
Dans ton cœur qui me balance
C'est le saut de l'ange c'est le saut de l'ange

Et je cours et je cours
Accroché à mon amour
Aaaah haaa
Et je danse et je danse
Dans ton cœur qui me balance
C'est le saut de l'ange c'est le saut de l'ange

Cheveux au vent libre comme l'air

Cheveux au vent libre comme l'air
Je vais je viens dans tout l'univers
Que dieu est grand et moi éphémère
Je me sens bien dans mon pull-over

mardi 2 octobre 2018

Kamini - Renaissance

[Couplet 1]
Il était une fois un mec dont les clips faisaient kiffer
Les clics sur les sites pour les clips tous les types ont flippé
C'est psychédélique et délicat, complexe à expliquer
Revendiquer s'appliquer kicker ne jamais abdiquer
Souvent critiqué par tous ceux qui croient être dans le vrai
Ce n'est pas l'armure d'or qui fait d'toi un bon chevalier
Mais ton cœur, ta foi, ton courage, ta combativité
La capacité dictée à force de volonté
Chaque échec choque chacun comme un électrochoc
Saches que chaque bootyshake, c'est choc
Ne soit pas offusqué par les propos, par les images
Regarde un peu sur Internet tout est possible à notre époque
Ici Kamini de la classe des rappeurs iconoclastes
Rien à foutre d'eux, de leurs codes, de leurs castes
Et tu t'demandes :
"Qu'est ce qui se passe dans l'espace ?"
Sorry man si le flow te dépasse

[Refrain x2]
"Mais qu'est ce que c'est que ça ?"
C'est le son de la campagne !
"Mais comment ça ?"
C'est la force qui m'accompagne !
"Représente quoi ?"
Nord-Pas-De-Calais, Picardie !
"Mais c'est qui ce gars ?"
La puissance de Kamini !

[Couplet 2]
Il faut des clics et des clics
Le déclic se fait alors ça claque
J'ai croqué ma part du gâteau avant que tout ça craque
L'industrie du disque est un iceberg qui subit
Le réchauffement climatique et risque un jour de finir en flash
Mon lien avec le rap, y'a longtemps que j'ai ma bague
J'suis un MC qui dit vrai et non pas qui divague
Certains mesurent le talent à la taille de leurs abdos
De leurs tatouages, casiers, ou même de leur dague
Faut que tu comprennes que mon flow vient de la fac
Faut que tu comprennes que mon flow n'est pas un fake
J'ai vu tant d'MC que l'on respecte dans les médias
Alors que tout le monde sait très bien au fond que leurs flows sont infectes
Kamini, de la classe des rappeurs iconoclastes
Rien à foutre d'eux, de leurs codes, de leurs castes
Et tu t'demandes :
"Mais qu'est ce qui se passe ?"
Sorry man si le flow te dépasse

[Refrain x2]
"Mais qu'est ce que c'est que ça ?"
C'est le son de la campagne !
"Mais comment ça ?"
C'est la force qui m'accompagne !
"Représente quoi ?"
Nord-Pas-De-Calais, Picardie !
"Mais c'est qui ce gars ?"
La puissance de Kamini !

[Pont]
N.P.C.P
N.P.C.P
Nord-Pas-De-Calais, la Picardie
Souvent le vent, le froid, la pluie
N.P.C.P
N.P.C.P
Nord-Pas-De-Calais, la Picardie
Souvent le vent, le froid, la pluie
Mais le soleil, le cœur et l'esprit !

[Couplet 3]
Je suis le vilain petit canard du Rap Français
Tout ça n'est qu'un jeu que les cons prennent au premier degré
J'en ai rien à foutre d'avoir d'la crédibilité
Y'en a marre d'l'amabilité j'ai plus l'temps pour les simagrées
J'ai rempli mon contrat si le beat et si le flow sont bons
Y'a ceux qui se tapent des barres et se qui tapent du bon
Y'a les rageux, ceux qui n'ont jamais bon
Et puis tous ceux qui se posent la question :

[Refrain x2]
"Mais qu'est ce que c'est que ça ?"
C'est le son de la campagne !
"Mais comment ça ?"
C'est la force qui m'accompagne !
"Représente quoi ?"
Nord-Pas-De-Calais, Picardie !
"Mais c'est qui ce gars ?"
La puissance de Kamini !

[Outro]
N.P.C.P
N.P.C.P
Nord-Pas-De-Calais, la Picardie
Souvent le vent, le froid, la pluie
N.P.C.P
N.P.C.P
Nord-Pas-De-Calais, la Picardie
Souvent le vent, le froid, la pluie
Mais le soleil, le cœur et l'esprit !

Florina - Va va vis

Elle n'est pas parfaite
Je ne l'ai pas choisie
Un jour on m'a dit : Envole-toi vas-y !
Tu tomberas sur le bitume mais tu prendras l'habitude.
Tu y laisseras quelques plumes et c'est ta vie.
Elle fera des promesses qu'elle ne tiendra pas.
Elle fera des prouesses aussi quelques fois.
Tu ne pourras pas la connaître, elle est faite de peut-être mais elle fini par te prendre dans ses bras.

Elle est belle un jour sur deux
Elle me l'a fait comme tu peux
Si jamais ton cœur hésite
Court avant que l'amour t'évite

Refrain :
Va va vis va va mon ami
N'oublie pas de sourire en chemin
Va va vis va va mon ami
Et le destin pourrait bien changer d'avis
Ooooh ohhh ... Va va vis
Ooooh ohhh... Va va vis

Certains voudraient l'échanger contre la tienne
Sans savoir que chaque espoir traîne sa peine.
Comme un boulet invisible qui nous rend souvent risible
On écrit l'histoire mais ce n'est pas un poème

Page blanche un jour sur deux
Jette l'ancre au fond de nos yeux
Regarde toujours devant
Car le temps, non, ne prends pas son temps

Refrain :
Va va vis va va mon ami
N'oublie pas de sourire en chemin
Va va vis va va mon ami
Et le destin pourrait bien changer d'avis
Ooooh ohhh ... va va vis
Ooooh ohhh .... Va va vis

Est-ce des rires ?
Sème les et je trouverais le chemin
Qui mène vers ta main
Est-ce des rires ?
Pour noyer la peine et le chagrin
Le bonheur sera là demain

Refrain :
Va va vis va va mon ami
N'oublies pas de sourire en chemin
Va va vis va va mon ami
Et le destin pourrait bien changer d'avis
[ X2 ]

Ooooh ohhh ... Va va vis
Ooooh ohhh ... Va va vis

Coeur de pirate - Combustible

On s'est recontrés, j'étais plutôt fragile
Les étoiles s'enlisaient dans la forme de nos yeux
J'étais bien usée, de mensonges fabuleux
Et tu m'as enlevée des profondeurs, des creux

Mais je t'ai averti, des monstres se cachent
Au fond de mon cœur, qui se mue en moi
Mais libre d'esprit
En secret, je prie
Que mon double enfin ne se libère pas

Et laisse donc tomber le soir
Celui qui me fait rentrer toujours plus tard
Et quand sauras-tu t'arrêter
Tu ne peux me changer, un être cassé
Mais comprends enfin, je suis combustible
Je ne peux arrêter, je ne suis pas docile
Mais laisse-moi tomber enfin et noyer ma peine
On se quittera demain

Et quand minuit approche
Je sens que je me transforme
La soif d'avantages définit mon contrôle
Affamée d'amour, avides de remords
Je recherche le confort dans mes alentours

Mais je t'ai averti, des monstres se cachent
Au fond de mon cœur, qui se mue en moi
Mais libre d'esprit
En secret, je prie
Que mon double enfin ne se libère pas

Et laisse donc tomber le soir
Celui qui me fait rentrer toujours plus tard
Et quand sauras-tu t'arrêter
Tu ne peux me changer, un être cassé
Mais comprends enfin, je suis combustible
Je ne peux arrêter, je ne suis pas docile
Mais laisse-moi tomber enfin et noyer ma peine
On se quittera demain

Et laisse donc tomber le soir
Celui qui me fait rentrer toujours plus tard
Et quand sauras-tu t'arrêter
Tu ne peux me changer, un être cassé
Mais comprends enfin, je suis combustible
Je ne peux arrêter, je ne suis pas docile
Mais laisse-moi tomber enfin et noyer ma peine
On se quittera demain

lundi 24 septembre 2018

Mylène Farmer - Sentimentale

J’suis sentimentale
Dieu ce que je suis sans haine
J’suis sentimentale
Mais là j’y vois trop de peine
Il y a des failles, des tailles
J’confesse, j’ai le vide en-dessous
And I’m gonna die
En plus du reste j’ai peur de tout

J’ose, je reste sans voix
Et là j’ai, là j’ai envie qu’on m’aime
Et quand je te vois
C’est Dieu qui, C’est Dieu qui t’envoie, je t’aime

J’ose, je reste sans voix
Et là j’ai, là j’ai envie qu’on m’aime
Et quand je te vois
C’est Dieu qui, C’est Dieu qui t’envoie, je t’aime

Oh c’est beau! Quand c’est vu, vu d’en haut
Oh c’est beau! Quand du berceau au tombeau

J’suis sentimentale
Dieu ce que je suis sans haine
J’suis sentimentale
Mais là j’y vois trop de peine

Yes l’âme en vrac où que j’aille
Détail fatal
Je crois en la vie
Yes l’âme en vrac où que j’aille
J’me taille

J’ose, je reste sans voix
Et là j’ai, là j’ai envie qu’on m’aime
Et quand je te vois
C’est Dieu qui, C’est Dieu qui t’envoie, je t’aime

J’ose, je reste sans voix
Et là j’ai, là j’ai envie qu’on m’aime
Et quand je te vois
C’est Dieu qui, C’est Dieu qui t’envoie, je t’aime

Je reste sans voix
Et là j’ai, là j’ai envie qu’on m’aime
Et quand je te vois
C’est Dieu qui, C’est Dieu qui t’envoie, je t’aime

Je reste sans voix
Et là j’ai, là j’ai envie qu’on m’aime
Et quand je te vois
C’est Dieu qui, C’est Dieu qui t’envoie, je t’aime

1, 2, 3
Je m’en vais au bois
4, 5, 6
Cueillir des cerises
7, 8, 9
Dans mon panier neuf
10, 11, 12
Pourvu qu’elles soient douces

dimanche 2 septembre 2018

Natasha St-Pier - Aimer c'est tout donner

Voici le plus grand amour
C'est de donner sa vie
Pour tous ceux que l'on aime
Et ceux que l'on bénits
Nous ne sommes faits
Que pour aimer

Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et redire à jamais
De toute éternité
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et se donner soi-même

Sans amour à quoi bon vivre
Et à quoi bon chanter
Sans amour à quoi bon rire
Et à quoi bon rêver

Nous ne sommes faits que pour aimer
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner

Et se donner soi-même
Et redire à jamais
De toute éternité
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et se donner soi-même

Oui, nous ne sommes faits que pour aimer
C'est notre vie, c'est notre destinée
A quoi bon vivre, et à quoi bon d'aimer
Si l'amour venait à manquer

Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et redire à jamais
De toute éternité

Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et se donner soi-même

Aimer c'est tout donner

Jenifer - Notre idylle

Te souviens tu de l'ivresse
De nos envolées soudaines
Reconnais tu mon adresse
Nos larmes au bord de la Seine
Allons voir ce qu'il reste
De nos apnées sous le drap
Cachons les sous la veste
Toutes ces morsures qui ne s'oublient pas
Toutes ces heures passées dans tes bras
Ça ne tient à rien

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

La tête penchée en arrière
Je vois combien elle est belle
La vie qui nous laissait faire
De nos coeurs on voyait le ciel
Allons voir ce qu'il reste
De nos amours diluviennes
Et pour la beauté du geste
Refaire un tour et se faire la belle
Rouler jusqu'à se brûler les ailes
On y peut rien

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

Mon amour ne me laisse pas
Fébrile
Laisse moi partir avec toi
En exil
Mon amour je baisse les bras
En péril
Je me sens si loin de toi
Notre idylle

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

mercredi 11 juillet 2018

Joyce Jonathan - Pas besoin de toi


Sur l’oreiller une larme
Dans mon souvenir un drame
Tout ce qu’il m’a laissé
Un pas que l’on croit entendre
Une voix que l’on veut surprendre
Je sais c’est du, du passé

J’m'en fous
J’ai pas besoin de toi
Pas besoin de tes bras
Ton image reflète ce que j’aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
Cours cours loin
Le chemin est long
Avant qu’une autre te prenne la main

Ensorcelée ces soirs,
Je continue à y croire

A lui, à nous
Un bout de tissu parfumé
Le temps ne l’a pas enlevé
De ça, de moi, de tout

J’m'en fous
J’ai pas besoin de toi
Pas besoin de tes bras
Ton image reflète ce que j’aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
Cours cours loin
Le chemin est long
Avant qu’une autre te prenne la main

hehe hehe haha hehe papalapalapa
papalapalapa
papalapalapa pa

j'men fous
j'ai pas besoin de toi
pas besoin de tes bras
ton image reflète ce que j'aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
cours cours loin
le chemin est long
avant qu'une autre te prenne la main

Avant qu'une autre te prenne la main
Avant qu’une autre te… te prenne la main

mardi 10 juillet 2018

Mylène Farmer - Bleu Noir


Je marche vers les ténèbres
Vers l’horizon funeste
Mais la vie qui m’entoure et me baigne
Me dit quand même ça vaut la peine

Et qui peut se mouvoir
Dans ce convoi de larmes
Je te dedie ma mort
Et je saigne, saigne encore
Mais…

La bataille est belle
Celle de l’amour
Disperse tout
La bataille est celle
De long, long jours
Mon amour

L’on peut se retourner
Mais le ruisseau ressemble a l’eau
Quand tu pars
Il n’est reste qu’un bleu noir

Je tombe en défaillance
Vienne ma délivrance
Me dis quand même qu’au fond de ma peine
Survit coeur couleur vermeille
Qui bat…car

La bataille est belle
Celle de l’amour
Disperse tout
La bataille est celle
De long, long jours
Mon amour

dimanche 8 juillet 2018

Najoua Belyzel "La Bienvenue"


Elle avance en silence, les yeux baissés, elle n'ose pas
S'affranchir de l'absence d'une mère qui ne l'aimait pas
Elle n'était pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Elle n'était pas la bienvenue, juste une vie de plus

Et tous les hommes la dérangent, la solitude naît dans leurs draps
Elle fait des rêves étranges sur un père qu'elle ne connaît pas
Elle n'était pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Elle n'était pas la bienvenue, juste une vie de plus

Mais mon Dieu, qu'elle est belle quand coule son rimmel
À tomber des étoiles qu'elle ne voit pas
Lui destiner des ailes pour rester fidèle
À ce qui lui est écrit, oui mais elle n'a pas
Le sentiment que tout ira bien, ça lui est égal
Le sentiment que tout ira bien, elle a mal

Elle appelle en urgence un ciel qui ne lui répond pas
Elle n'est qu'évanescence, c'est ce qu'elle dit et ce qu'elle croit
Quand on n'est pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Quand on n'est pas la bienvenue et qu'on se sent perdue

Mais mon Dieu, qu'elle est belle quand coule son rimmel
À tomber des étoiles qu'elle ne voit pas
Lui destiner des ailes pour rester fidèle
À ce qui lui est écrit, oui mais elle n'a pas
Le sentiment que tout ira bien, ça lui est égal
Le sentiment que tout ira bien, elle a mal, mal, si mal, oh mal

Quand on n'est pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Quand on n'est pas la bienvenue et qu'on se sent perdue

Quand on n'est pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Mais mon Dieu, qu'elle est belle quand coule son rimmel
Mais mon Dieu, qu'elle est belle quand coule son rimmel
Non, pas la bienvenue.

vendredi 6 juillet 2018

Kamini - Eul'Vraie France

[Intro]
Eul'Vraie France, Eul'Vraie France
T'as Quoi ? Eul'Vraie France
Eul'Vraie hein

[Refrain 1] x4
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil

[Couplet 1]
Pas de transport en commun, Eul'Vraie France
Mille habitants, un médecin, Eul'Vraie France
C'est le désert médical, pas d'hôpital à moins d'cents balles
C'est encore, si t'as d'la chance
Fermeture de l'usine, Eul'Vraie France
Fermeture de l'école, Eul'Vraie France
Fermeture de la ferme avec fermeté
Ta gueule, tu l'as ferme avec urgence

[Refrain 1] x2
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil

[Pont]
Pas de boîte branchée, Eul'Vraie France
Peur des étrangers, Eul'Vraie France
Front National en tête, Eul'Vraie France
Flow qui rentre dans la tête, Eul'Vraie France

[Refrain 2]
Eul'Vraie France (x8)
Eul'Vraie de vrai, ceux qui parlent vrai
Celle d'Eul vraie vie, mon gars ouais, pas celle d'Eul télé
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil
Eul'Vraie de vrai, ceux qui parlent vrai
Celle d'Eul vraie vie, mon gars ouais, pas celle d'Eul télé

[Couplet 2]
Bienvenue dans le monde rural, Eul'Vraie France
Où il s'passe que dalle, Eul'Vraie France
On parle de ton bled, que si y'a scandale
Un crime brutal qui frôle la démence
Chez nous y'a pas trop d'Bitch, plutôt des vaches et des biches
Nos vies, c'est pas des clips
"Y'a pas de réseau, tu flippe (flippe)"
Là d'où je viens, y'a pas de Louboutins
Ni de stars, ni de bling-bling
Là d'où je viens, y'a pas de Ferrari
Mais des bagnoles en mode tuning
Pas de maison d'quartier, Eul'Vraie France
T'façon, y'a même pas d'quartier, Eul'Vraie France
Toujours les derniers servis, Eul'Vraie France
Marre d'avoir à survivre, Eul'Vraie France

[Refrain 2]
Eul'Vraie France (x8)
Eul'Vraie de vrai, ceux qui parlent vrai
Celle d'Eul vraie vie, mon gars ouais, pas celle d'Eul télé
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil
Eul'Vraie de vrai, ceux qui parlent vrai
Celle d'Eul vraie vie, mon gars ouais, pas celle d'Eul télé

[Outro]
Eul'Vraie France, Eul'Vraie, à Paris, ils ont Neymar
Et nous ici, on en a marre, Eul'Vraie France, Eul'Vraie France
Eul'Vraie France
C'est l'vraie France
C'est là à qui personne pense
C'est ça l'état d'urgence
Ça frôle la démence, c'est l'vraie France
Eul'Vraie France (x8)

dimanche 1 juillet 2018

Joyce Jonathan - "On"

On est tant, on est tout, on est si peu de choses
Et tellement tout qu'on ne sait plus très bien pourquoi on joue
On se laisse, on se lasse, on abandonne vite à la surface
Et quand tout dégringole (quand tout dégringole) on se carapace

J'tape plus fort
Et je passe à tabac tous mes remords
Je me battrais sans abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On
J'tape plus fort
Quand au fond de la poitrine ça cogne
Je prendrai soin de n'abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On

On se pare, on se marre, on s’égare en chemin, on redémarre
On se met mal pour un soir juste pour voir
On s'éteint, on s’épaule, on repousse les trains, on tient des rôles
Et ma main dans la tienne me fait du bien

J'tape plus fort
Et je passe à tabac tous mes remords
Je me battrais sans abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On
J'tape plus fort
Quand au fond de la poitrine ça cogne

Mylène Farmer, LP - N'oublie pas

[Couplet 1: Mylène & LP]
Là dégoûtée de ce monde
Sous la lampe un dernier songe
J'entends ta voix malgré tout ça
Et tes mots respecter l’autre
'Cause in the world I've come upon
I never saw another one
That sparkled like a diamond in the sun
La chambre même est sans pitié
Le paradis tombe à mes pieds
Pourtant (we know, we know) ta voix dit

[Refrain: Mylène & LP]
Jamais n'oublie pas

Conduite par une étoile
Jamais n'oublie pas

I promise where you are
Un point dans l'univers
It's a love that's everywhere
Jamais n'oublie pas, c'est moi

It's a love that's everywhere
Jamais n'oublie pas, no, no

[Couplet 2: Mylène & LP]
Sous terre il y a le silence
Ma mémoire qui rentre tard
Je pense à toi

Don’t you think twice
Been lost, but now I finally know
Et tous ces signes que tu envoies
Qui me chavirent à chaque fois
With déjà vu we’ll rearrange the stars
And even on the silent sea
Your constellation carries me
Along, you know
Mais l’horizon dit

[Refrain: Mylène & LP]
Jamais n'oublie pas
Conduite par une étoile
Jamais n'oublie pas
I promise where you are

Un point dans l'univers
It's a love that's everywhere
Jamais n'oublie pas, c'est moi
Un point dans l'univers
It's a love that's everywhere
Jamais n'oublie pas, no, no

[Pont: LP]
We feel it in our bones
We feel it in our bones
We feel it in our bones
Jamais n’oublie pas c’est moi
You know…

[Refrain: Mylène & LP]

N'oublie pas
Conduite par une étoile
Jamais n'oublie pas
I promise where you are
Un point dans l'univers
It's a love that's everywhere
Jamais n'oublie pas, c'est moi
Un point dans l'univers
It's a love that's everywhere
Jamais n'oublie pas, no, no

Louane - No

(Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh )

Partir (No !)
Souffrir (No !)

J’essaie de nous retenir
Courir (No !)
S'enfuir (No !)
J'lai pas vu venir oh no no no

Le monde est si haut pour tout jeter à l'eau
Regarde comme la nuit tout devient beau
Le monde est si haut quand le vent devient chaud
Je sais tellement tout c'qu'il nous faut

Regarde moi qu'est-ce que tu vois ?
Moi je vais me battre pour toi et moi
Qu'est-ce que tu crois? Qu'est-ce que tu vois ?


Moi je ne vais pas baisser les bras

J'irai jusqu'au bout, oh,
Jusqu'au bout, oh
Jusqu'au bout de nous

J'irai jusqu'au bout, oh,
Jusqu'au bout, oh
Jusqu'au bout de nous

Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh

Mentir (No !)
En finir (No !)
J'essaie de nous appartenir
Salir (No !)
S'abstenir (No !)
plutôt mourir oh no no no

Le monde est si haut pour tout jeter à l'eau
Regarde comme la nuit tout devient beau
Le monde est si haut quand le vent devient chaud
Je sais tellement tout c'qu'il nous faut

Regarde moi qu'est-ce que tu vois ?
Moi je vais me battre pour toi et moi
Qu'est-ce que tu crois? Qu'est-ce que tu vois ?
Moi je ne vais pas baisser les bras

J'irai jusqu'au bout, oh
Jusqu'au bout, oh
Jusqu'au bout de nous

J'irai jusqu'au bout, oh,
Jusqu'au bout, oh
Jusqu'au bout de nous

Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh

Ce soir on va vivre
Ce soir on va vivre
Ce soir on va vivre
Ce soir on va vivre

Regarde moi qu'est-ce que tu vois ?
Moi je vais me battre pour toi et moi
Qu'est-ce que tu crois? Qu'est-ce que tu vois ?
Moi je ne vais pas baisser les bras

J'irai jusqu'au bout, oh
Jusqu'au bout, oh
Jusqu'au bout de nous

J'irai jusqu'au bout, oh,
Jusqu'au bout, oh
Jusqu'au bout de nous
(Oh No !)

Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh
Oh no oh no oh oh

Les Frangines - Si j'osais

Et si seulement j'avais pu te dire
Ce que j'avais sur le cœur
Pu tenir les propos qui résonnent à l'intérieur
Les mots qu'on chuchote sur le bas d'une porte

Ah si seulement je m'entais rappelée
Que la vie n'a pas de temps pour les regrets
Ah si j'avais l'audace des plus grands combattants

[Refrain]
J'aurais conquis ton âme oh mon amant j'aurais
J'aurais fais tout cela et bien plus encore
Je t'aurais dis je t'aime jusqu'aux oreilles
J'aurais briser le rail de mon silence
Je l'aurais façonné dans un mur de faïence
Ça parait si facile posé sur ce papier
Ça parait si fragile

Ah si seulement j'avais pu te dire
Ce que j'avais sur le cœur
Pu tenir les propos qui résonnent à l'intérieur
Les mots qu'on chuchote sur le bas d'une porte

Depuis tu es parti et je suis restée là
Sur le bas de la porte à attendre quoi
Les regards les remords non ce n'est pas pour moi
On finira tous mort alors, alors

[Refrain]
J'aurais conquis ton âme oh mon amant j'aurais
J'aurais fais tout cela et bien plus encore
Je t'aurais dis je t'aime jusqu'aux oreilles
J'aurais briser le rail de mon silence
Je l'aurais façonné dans un mur de faïence
Ça parait si facile posé sur ce papier
Ça parait si fragile

Si seulement j'osais te dire
Si seulement j'osais tenir
Les discours qui me hantent
Qui m'entaille, qui m'menacent
Mon pauvre amour ma faible audace

Et si j'osais si et si j'osais si

[Refrain]
J'aurais conquis ton âme oh mon amant j'aurais
J'aurais fais tout cela et bien plus encore
Je t'aurais dis je t'aime jusqu'aux oreilles
J'aurais briser le rail de mon silence
Je l'aurais façonné dans un mur de faïence
Ça parait si facile posé sur ce papier
Ça parait si fragile

[Refrain]
J'aurais conquis ton âme oh mon amant j'aurais
J'aurais fais tout cela et bien plus encore
Je t'aurais dis je t'aime jusqu'aux oreilles

samedi 26 mai 2018

Amel Bent - Si on te demande

Si quelqu'un te demande
Dis que tu ne sais rien
Ma vie est une série
Qui n'a pas de fin
Tu me trouves trop conciliantes
Oui je le sais bien
J'essais de rester souriante
Ça maquille les chagrins

Et je dessine des cœurs sur les ratures
Je repeins mes peines au passé
Comme à vingt ans rien n'a changé
J'en écris des "Je t'aime" sur les murs
Ramer contre vents et marées
Les yeux secs, la voix éraillée

Si on te demande
Est-ce que je vais bien
Dis leur que je suis mère
Jamais une mère ne se plaint
Si on te demande
Quand est-ce que je reviens
Dis leur que je suis là
A quelques stations de train

Si quelqu'un te raconte
Que je me prend pour une star
Dis lui que devant Dieu
Je ne vaux pas mieux que toi
Si quelqu'un te demande
Si je suis franche tout le temps
Dis lui que d'où je viens
On ne fait pas semblant

J'en ai vu battre des coeurs sous les armures


Souvent des gamines perdues
Des bandits qui sont pas si durs
J'en écris des "Je t'aime" sur les murs
Ramer contre vents et marées
Les yeux secs, la voix éraillée

Si on te demande
Est-ce que je vais bien
Dis leur que je suis mère
Jamais une mère ne se plaint
Si on te demande
Quand est-ce que je reviens
Dis leur que je suis là
A quelques stations de train

Si on te demande
Si on te demande
Si on te demande

Si on te demande
Est-ce que je vais bien
Dis leur que je suis mère
Jamais une mère ne se plaint
Si on te demande
Quand est-ce que je reviens
Dis leur que je suis là

Si on te demande
Est-ce que je vais bien
Dis leur que je suis mère
Jamais une mère ne se plaint
Si on te demande
Quand est-ce que je reviens
Dis leur que je suis là
A quelques stations de train

Tina Arena - L'ombre de ma voix

C'est pas sur moi
C'est pas comme ça
Pas sur ma peau blanche comme l'effroi
Pas si facile pour moi, l'émoi
Pas plus docile qu'un chat

J'ai pas les mots, la gueule de l'emploi

Bien trop sauvage pour faire le poids
Tourner les pages, trouver le sang froid
Moi j'avance un peu comme on se bat

Ma chaleur à moi, elle est dans ma voix
Ma folie tu vois, elle ne tient qu'à ça
Ma chaleur à moi, elle ne se voit pas
Mais elle se pose juste là

Juste là
Au creux de mes notes ici et là


Je ne suis pas l'ombre de ma voix
C'est elle qui guide mes pas
C'est elle qui ouvre la voie

dimanche 15 avril 2018

France Gall - Débranche

Nos voitures dorment en bas comme des bébés
Et la Soul Music traîne sur la bande FM
Il n'reste que du brouillard sur les chaînes de télé
Y a quelque chose entre nous
Quelque chose qu'on aime

Et si tu veux me dire
Ce que tes yeux veulent me dire
Je t'en prie n'attends pas la fin de la nuit

Débranche, débranche
Coupe la lumière et coupe le son
Débranche, débranche tout
Débranche, débranche, débranche tout
Revenons à nous
Débranche tout

Le monde tient à un fil
Moi je tiens à mon rêve


Rester maître du temps et des ordinateurs
Retrouvons-nous d'un coup au temps d'Adam et Eve
Coupe les machines à rêves
Ecoute parler mon cœur
Si tu veux m'entendre dire
ce que mes yeux veulent te dire
Je t'en prie n'attends pas la fin de la nuit

Débranche, débranche
Coupe la lumière et coupe le son
Débranche, débranche tout
Débranche, débranche, débranche tout
Revenons à nous
Débranche tout

Débranche, débranche, débranche tout !

vendredi 13 avril 2018

Julie Zenatti - Les amis

On a passé l'épreuve des années d'insouciance sans trop de cicatrices.
On en garde le vertige.
On assiste au mariage de nos 1ers amis.
On a entendu dire que les enfants ont grandi, que le bonheur a sa place au bord de nos yeux.

Certaines peines ont aussi déposé quelques traits.
Et le sourire aux lèvres, on évoque notre enfance.
On n'a vraiment rien vu venir.
En quelques battements de cils, même le temps passe, la vie défile.
On a tellement de souvenirs.
On n'a vraiment rien vu venir.
En quelques battements de cils, on se retrouve devant la glace, déjà 30 ans de souvenirs.

Des amis pour la vie, une histoire pour toujours.
On s'était tout promis et on a tenu le coup.
Mais il y a eu la vie et puis, son très long cours.
Les années sont passées, des amis sont partis.
Les autres sont restés, de nouveaux sont venus.
On a été heureux et quelques fois déçus.
On n'imaginait pas si souvent pardonner.

On n'a vraiment rien vu venir.
En quelques battements de cils, notre temps passe, la vie défile.
On a tellement de souvenirs.
on se retrouve devant la glace, déjà 30 ans de souvenirs.
Les années passent, les amis restent, la vie défile.

Comme le temps passe, la vie défile.
On a tellement de souvenirs.
On n'a vraiment rien vu venir.
En quelques battements de cils, on se retrouve devant la glace, déjà 30 ans de souvenirs.
De souvenirs...

dimanche 25 mars 2018

France Gall - Evidemment

Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout
Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu'on avoue
Et toutes ces questions
Qui ne tiennent pas debout

Évidemment
Évidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu'on aimait tant

Évidemment
Évidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C'est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n'change rien, qui change tout

Évidemment
Évidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu'on aimait tant

Évidemment
Évidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avant

Vanessa Paradis - L'Incendie

L'un sans l'autre, c'est un incendie
Un incident, bien senti
L'un se dit prêt à mourir pour l'autre,
L'autre aussi

L'un sans l'autre c'est un incendie
Qui n's'éteint pas de la vie
L'un soleil, l'autre lune
L'un soleil et l'autre lune

Refrain
L'incendie (tcha tcha lala)
C'est l'un sans l'autre (tcha tcha lala)
L'incendie (tcha tcha lala)
C'est l'un sans l'autre (tcha tcha lala)

L'un sans l'autre, c'est un incendie
De forêt, ou d'euphorie
L'un déclare sa flamme au 102
L'autre au 201 le feu

L'un sans l'autre c'est un incendie
Aussi doué que la pluie
Tous les "oui", qu'ils se sont dit
Tous les "oui", qu'ils se sont dit

Refrain

Vous avez ceci, c'est fusionnel
L'un a ses idées, et l'autre ses ailes
Alors laisser parler devient criminel
Se faire incendier sur la grande échelle

Refrain

mercredi 7 février 2018

Vanessa Paradis - Mi Amor

Dis moi que tu m'aimes
Que la vie est belle
Que ce monde est fou
Et quoi qu'il advienne
Je resterai tienne
A toi jusqu'au bout
Ho, à la vie à la mort
Mi amor, je plaque tout
Dis moi que tu m'aimes
Et que les autres on s'en fout

Embrasse moi à Vienne
Harlem ou bien Sienne
Emmène moi partout
Dis moi que tu m'aimes
Que nos vies s'emmêlent
Que je suis ton tout
Ho, fais moi changer encore
De décor, je m'en fous, fous, fous
De ces problèmes



Tant que de moi tu es fou

Ho, fais moi changer encore
De décor, je m'en fous, fous, fous
De ces problèmes
Tant que de moi tu es fou

Regarde moi dans les yeux
Ne joue pas à ce jeu
Mais enfin regarde moi dans les yeux
Ne joue pas à ce jeu
Mais enfin,
Dis moi que tu m'aimes
Que la vie est belle
Que ce monde est fou
Et quoi qu'il advienne
Je resterai tienne
A toi jusqu'au bout

Dis moi que tu m'aimes
Que la vie est belle
Que ce monde est fou
Et quoi qu'il advienne
Je resterai tienne
A toi jusqu'au bout

Vanessa Paradis - Dis Lui Toi Que Je T'Aime

Dis-lui toi que je t'aime
Ou programme-moi sur I.B.M.
Je n'aimerais pas le blesser
Je m'rends compte que pour compte nous l'avons laissé
Dis-lui toi que je t'aime
Et qu'il se branche sur la F.M.
Alors il pourra me capter
Ou bien c'est qu'il est complètement disjoncté
Je n'veux pas les yeux
Dans les yeux
Balancer ça
Il ne me croirait pas
Je n'veux pas annoncer la couleur
Entre toi et moi
Je vois l'émoi
Quand il comprendra sa douleur
Toi tu es le seul double de moi
Dis-lui toi que je t'aime
C'est toujours le même dilemme
Un jour ou toujours qui sait
Combien de mois d'émoi cela va durer
Dis-lui toi que je t'aime
Entre l'amour l'amour et la haine
Question de pleins de déliés
Qui sait combien de temps cela va durer
Dis-lui dis-lui redis-lui quand même
Dédie-lui ce poème
C'est le never more jamais à plus jamais
Dis-lui toi que je t'aime
Bien sûr on en revient toujours au même
Thème insoluble c'est vrai
C'est toi que j'aime
C'est toi que j'aime
Pour de vrai.

dimanche 28 janvier 2018

Priscilla Betti - Changer le monde

C'est vrai je suis de celles qui sont déjà tombées
J'ai mangé le sol, mais je me suis relevée
Je suis la glace et le feu.
Toutes leurs promesses je m'en fous
Je veux bien souffrir mais pas mourir à genoux

Je ne veux que donner
Même quand je n'ai plus rien
Je ne sais que rêver
En de meilleurs lendemains
Je ne veux que donner
Même quand je n'ai plus rien
Je ne sais que rêver
En de meilleurs lendemains
Changer le monde, changer les choses
Avec peu, même rien
Changer le monde, changer les choses
Main dans la main

Je ne veux plus souffrir



Je ne veux que partager
Tu peux venir te servir
Chez moi l'amour a gagner
Je suis peut être folle
Je n'ai peut être rien compris
Je ne serais pas le loup
Je ne serais pas celui ci

Je ne veux que donner
Même quand je n'ai plus rien
Je ne sais que rêver
En de meilleurs lendemains
Je ne veux que donner
Même quand je n'ai plus rien
Je ne sais que rêver
En de meilleurs lendemains

Changer le monde, changer les choses
Avec peu, même rien
Changer le monde, changer les choses
Main dans la main
Changer le monde, changer les choses
Avec peu, même rien
Changer le monde, changer les choses
Main dans la main

Vous parler d'amour
Je ne veux que vous parler d'amour
Vous parler d'amour
Je ne veux que vous parler d'amour

Tout, tout, tout peut changer
Tout, tout, tout peut changer
Tout, tout, tout peut changer

Changer le monde, changer les choses
Avec peu, même rien
Changer le monde, changer les choses
Main dans la main
Changer le monde, changer les choses
Avec peu, même rien
Changer le monde, changer les choses
Main dans la main

Eugénie - Vents contraires

Le bizarre est à mes trousses
Les hivers me paraissent un peu farouches
Manquant d'éclat
Sous les draps de nos émois
Je me ressasse cette odeur de tabac froid
Qui s'en va

Face à la belle imposture
Je file à toute allure
Loin de ce doux poison d'avril
Et je roule en solitaire
Lassée des vents contraires
Loin de ce doux poison d'avril

Loin de ce doux poison d'avril
Loin de ce doux poison d'avril

Tu m'as eu je suis K.O
Je bois la tasse dans ton regard ??? eau
Et je flanche



Dans l'antichambre
Je ne fais rien qu'attendre
Mon coeur est sombre
Il pourrait bien se suspendre

Face à la belle imposture
Je file à toute allure
Loin de ce doux poison d'avril
Et je roule en solitaire
Lassée des vents contraires
Loin de ce doux poison d'avril

Loin de ce doux poison d'avril
Loin de ce doux poison d'avril

Face à la belle imposture
Je file à toute allure
Loin de ce doux poison d'avril
Et je roule en solitaire
Lassée des vents contraires
Loin de ce doux poison d'avril

Loin de ce doux poison d'avril
Loin de ce doux poison d'avril

Et je roule en solitaire
Lassée des vents contraires
Loin de ce doux poison d'avril

Coeur de pirate - Prémonition

Je comptais tes pas
Dans la danse qui sépare l’espace de tes choix
Je n’étais pas seule
Les fleurs, tu les comptes sur le bout de tes doigts

Qui défient noirceur et supplice
Mais moi, je suis attirée par le vice
On s’assemble et ensemble
Mais peux-tu m’attendre ?

Et quand le jour se lève, je reviens vers toi
Ce que je reconnais, ce n’est que vide en moi
D’abus, je vis d’erreurs, tes mots comme une loi
Comme une prémonition, on ne changera pas

Nos cris font tomber
Les murs d’une vie qu’on se plaît à pousser
Les limites des corps
Ceux qui partagent nos ébats, nos pensées




On s’éprend de douleurs
Mais on est attirés par notre malheur
On détruit ensemble
Mais peux-tu m’attendre ?

Et quand le jour se lève, je reviens vers toi
Ce que je reconnais, ce n’est que vide en moi
D’abus, je vis d’erreurs, tes mots comme une loi
Comme une prémonition, on ne changera pas