dimanche 30 avril 2017

Mylène Farmer - Si J'Avais Au Moins...

Qui n'a connu Douleur immense
N'aura qu'un aperçu Du temps
L'aiguille lente Qu'il neige ou vente
L'omniprésente Souligne ton absence
Partout

Qui n'a connu L'instable règne
Qui n'a perdu Ne sait la peine
Plus de réserve, du tout Ni Dieu, ni Haine, s'en fout
Plus de superbe, j'ai tout D'une peine...
Un enténèbrement

(Refrain)
Si j'avais au moins Revu ton visage
Entrevu au loin Le moindre nuage
Mais c'est à ceux Qui se lèvent
Qu'on somme "d'espoir" Dont on dit qu'ils saignent
Sans un au revoir, de croire Et moi pourquoi j'existe
Quand l'autre dit "je meurs"? Pourquoi plus rien n'agite...
Ton coeur?

Tous mes démons Les plus hostiles
Brisent les voix Les plus fragiles
De tous mes anges Les plus dévoués
Et moi l'étrange paumée Fiancée à l'enténèbrement...

(Refrain)
Si j'avais au moins Revu ton visage
Entrevu au loin Le moindre nuage
Mais c'est à ceux Qui se lèvent
Qu'on somme "d'espoir" Dont on dit qu'ils saignent
Sans un au revoir, de croire Et moi pourquoi j'existe
Quand l'autre dit "je meurs"? Pourquoi plus rien n'agite...
Ton coeur?

(Refrain)
Si j'avais au moins Revu ton visage
Entrevu au loin Le moindre nuage
Mais c'est à ceux Qui se lèvent
Qu'on somme "d'espoir" Dont on dit qu'ils saignent
Sans un au revoir, de croire Et moi pourquoi j'existe
Quand l'autre dit "je meurs"? Pourquoi plus rien n'agite...
Ton coeur?

Mylène Farmer - Dégénération

Sexy coma
Sexy trauma
Sexy coma
Sexy trauma

Coma t'es sexe, t'es Styx,
Test statique
Coma t'es sexe, t'es Styx,
Extatique
Coma t'es sexe, t'es Styx,
Test, test statique
Coma t'es sexe, t'es Styx,
Esthétique

Ou ou wa ou
Ou wa ou
Dégénération

Ou ou est ou
Ou est où est
Ma génération

J'sais pas moi
Mais y faut qu'ça bouge
J'sais pas moi
Mais y faut qu'ça bouge
J'suis coma là...
Mais y faut qu'ça bouge
Faut qu'ça bouge
Faut qu'ça bouge

samedi 29 avril 2017

Isabelle Boulay - Un souvenir


Et les longs cheveux des filles
Vivent dans ton miroir
Dans ton miroir
Je ne veux pas savoir
On tourne des pages
Et nos regards se chargent
Il ne fait que pleuvoir
Fait que pleuvoir
Sur la route

Et notre histoire s'en va
Loin de nous
Loin de tout
Ce qui pouvait la retenir
Elle part
Loin de nous
Loin de tout
Pour ne rester qu'un souvenir

Notre amour s'envole
Comme les avions décollent
Il est déjà trop tard
Déjà trop tard
Plus de rendez-vous
On coupe les ponts
Les horloges tournent en rond
On est dans ce couloir
Dans ce couloir
Au bout

Et notre histoire s'en va
Loin de nous
Loin de tout
Ce qui pouvait la retenir
Elle part
Loin de nous
Loin de tout
Pour ne rester qu'un souvenir

On se jette la pierre
Et entre nous c'est la guerre
On se sépare
On se sépare
On est seul
Et notre histoire s'en va
Loin de nous
Loin de tout
Ce qui pouvait la retenir
Elle part
Loin de nous
Loin de tout
Pour ne rester qu'un souvenir
Elle part
Loin de nous
Loin de tout
Ce qui pouvait la retenir

Joyce Jonathan - Tant pis

Assise à la fenêtre je regarde la Seine
Je te revois passer et me rappelle
Ce tableau lointain qui vient et m'emmène
Se pose par ici me prend sous ses ailes

Le début d'un long voyage
Qui me mène à toi
Je te regarde des heures mais
Tu n'es pas là.

J'ai beau faire le tour du monde
Mais tout me ramène à toi
T'es partout à la fois
Il y a d'autres histoires d'amour qui n'attendent que moi
Mais tant pis
C'est avec toi que je me sens
C'est avec toi que je me sens.... moi

J'ai écrit ton nom sur tous les papiers
Je m'en rendais plus compte
J'étais possédée
Le début d'un long voyage
Qui me mène a toi
Je te regarde des heures mais tu n'es pas la

J'ai beau faire le tour du monde
Mais tout me ramène à toi
T'es partout à la fois
Il y a d'autres histoires d'amour qui n'attendent que moi
Mais tant pis
C'est avec toi que je me sens
C'est avec toi que je me sens.... moi

L'eau a coulé sous les ponts
Depuis ton départ
Je me noie dans ce tableau
Et je m'égare
Je suis là, je tourne en rond
Perdu la raison
Mes sens me quittent
Ça y est je touche le fond

J'ai beau faire le tour du monde
Mais tout me ramène à toi
T'es partout à la fois
Il y a d'autres histoires d'amour qui n'attendent que moi
Mais tant pis
C'est avec toi que je me sens
C'est avec toi que je me sens.... moi

J'ai beau faire le tour du monde
Mais tout me ramène à toi
T'es partout à la fois
Il y a d'autres histoires d'amour qui n'attendent que moi
Mais tant pis
C'est avec toi que je me sens
C'est avec toi que je me sens.... moi

Joyce Jonathan - L'amour l'amour l'amour

Nos ombres qui s'allongent
Nos échanges qui se prolongent
Je veux écouter les mots que tu me dis tout bas
Le soir, je veux tes bras dans mon dos
Tes lèvres posées sur moi, quelque part
Je veux qu'il n'y ait que toi et moi
Que l'on se protège
J'veux pas d'amour étouffant nos habitudes et nos semaines
Qu'il n'y ait ni jeux ni jalousies ni sentiments de défaites
Je veux t'aimer comme j'aimerai la lumière du jour qui se lève
J'étais ce jour de pluie
J'étais cette triste mine
J'étais fâchée, contrariée par l'amour
J'étais usée de forcer le désir
Je sais qu'au fond l'amour l'amour l'amour sans toi
N'a pas de raisons
L'or de ta voix
L'aplomb de tes mots
Le courage de tes opinions
Ton corps imparfait
Que j'ai fini par aimer
Et le refrain de tes chansons
Car tu es toi, tu es tout simplement toi
Et même si je dis toujours que c'est la première fois
Que je ressens ça pour toi
Et même si je dis toujours les mêmes promesses
Je t'assure c'est différent
J'ai longtemps cherché ce qui me rendait heureuse
Et j'ai longtemps cherché quelles étaient mes limites
J'ai longtemps cherché et même si j'ai pas tout trouvé
Je veux continuer à me connaître avec toi
J'étais ce jour de pluie
J'étais cette triste mine
J'étais fâchée, contrariée par l'amour
J'étais usée de forcer le désir
Je sais qu'au fond l'amour l'amour l'amour sans toi
N'a pas de raisons
J'étais ce jour de pluie
J'étais cette triste mine
J'étais fâchée, contrariée par l'amour
J'étais usée de forcer le désir
Je sais qu'au fond l'amour l'amour l'amour sans toi
N'a pas de raisons

Joyce Jonathan, Vianney - Les filles d’aujourd'hui

Elles sont énervantes les filles d'aujourd'hui
Et malheureusement j'en fais partie
Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui
Elles savent pas ce qu'elles veulent
Elles savent pas dire, oui

Les gens de mon temps s'en lassent
Et de ce temps les gens se lassent
Soudainement tout s'efface
Au moment de la préface

On s'rend débiles d'amour intense
On se défile pourtant
Avant d'écrire le jour suivant
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment

Elles sont déroutantes les filles aujourd'hui
Un petit tour d'amour et puis s'enfuient
Si elles suivent le vent les filles d'aujourd'hui
Sais-tu que les garçons le font aussi, oui

Les gens de mon temps s'embrassent
Avant qu'ils ne se remplacent
Tout se détend se détache
Au moment de la préface

On s'rend débiles d'amour intense
On se défile pourtant
Avant d'écrire le jour suivant
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment

Les gens de mon temps s'agacent
Quand d'autres gens les remplacent
Et si on posait nos traces
Au-delà de la préface

On s'rend débiles d'amour intense
On se défile pourtant
Avant d'écrire le jour suivant
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment

Joyce Jonathan - Le bonheur

Je passe le clair de mon temps juste à passer le temps
Repasser les chemises que j'ai portées le jour d'avant
Je passe le clair de mes nuits à repenser la vie
À passer en revue une dernière fois mon aujourd'hui
Alors j'me dis
C'est p't' être que je vieillis
J'veux pas laisser passer ma vie
Le bonheur c'est pas le but mais le moyen
Le bonheur c'est pas la chute mais le chemin
Mon bonheur c'est toi, mon bonheur tu le sais
C'est toi et moi sur l'oreiller
Je passe au peigne fin le fond de mes placards
Les cahiers, les dessins que j'ai gardé du jardin d'enfant
Je passe mon temps à penser, à l'avant, à l'après
Allez, c'est décidé j'veux profiter de mon présent
Alors j'me dis
C'est p't' être que je vieillis
J'veux pas laisser passer ma vie
Le bonheur c'est pas le but mais le moyen
Le bonheur c'est pas la chute mais le chemin
Mon bonheur c'est toi, mon bonheur tu le sais
C'est toi et moi, c'est toi et moi
C'est toi et moi sur l'oreiller
Je passe les saisons
Sans rime ni raison
J'ai fait le tour de la question
Alors j'me dis que même si je vieillis
J'veux pas laisser passer ma vie
Le bonheur c'est pas le but mais le moyen
Le bonheur c'est pas la chute mais le chemin
Mon bonheur c'est toi, mon bonheur tu le sais
C'est toi et moi sur l'oreiller
Le bonheur c'est pas le but mais le moyen
Le bonheur c'est pas la chute mais le chemin
Mon bonheur c'est toi, mon bonheur tu le sais
C'est toi et moi
C'est toi et moi sur l'oreiller

lundi 24 avril 2017

Mylène Farmer - Q.I

Même si j'en ai vu des culs
C'est son Q.I qui m'a plu
Je vis le choc de cul...ture
La belle aventure

Même si je suis dans son lit
C'est son Q.I qui me lie
A lui pour la vie entière
Bien que solitaire

Et moi j'en ai vu des culs
Mais c'est son "Q.I" qui eut
Le dernier mot pour m'avoir
Là, sur le plongeoir

Bien sûr j'en ai vu des cons
Mais son Q.I me rend com-
-plétement occise de désir
Quitte à en mourir

Sa bouche est sanctuaire
La plus sacrée des prières
S'alanguir est pour moi
Le pire des effrois, c'est froid

Sa bouche est sanctuaire
Le plus sacré des mystères
Il est l'ange pour moi
Je lui dis tout bas...

Qu'il a les rondeurs d'un "Rodin"
J'aime ! Ça m'incite à...
Il sait la douceur de mes reins
Qui oscillent...
Il sent la tiédeur de mes mains
J'aime ! Ça l'incite à...
Longue est la route de nos plaisirs...
...sémantiques !

Même si j'en ai vu des cas
Son Q.I moi, me rend coi...
Devant telle érudition
Langue morte, non !

Et quand je suis dans son lit
C'est son Q.I qui me lit
La physique des quantas
Quant-à-moi, je crois que...

Ton Q.I, mon cul est, ton Q.I
C.Q.F.D.

dimanche 23 avril 2017

Mylène Farmer - L'Ame-Stram-Gram

En moi, en moi toi que j'aime,
Dis-moi, dis-moi quand ça n'va pas,
Il n'y a que ça qui nous gouverne,
Dis-moi combien de fois ?

Partager mon ennui le plus Abyssal,
Au premier venu qui trouvera ça banal
J'ouïs tout ce que tu confesses,
Et l'essaim scande l'ivresse
J'ouïs tous ceux que tu condamnes
T'éreintent, te font du charme :
C'est "l'âme-stram-gram"

En moi, en moi toi que j'aime,
Dis-moi, dis-moi quand ça n'va pas,
Il n'y a que ça qui nous gouverne,
Dis-moi combien de fois


En moi, en moi toi que j'aime,
Dis-moi, dis-moi quand ça ne va pas,
Immisce et glisse l'abdomen
Dans l'orifice à moi

Des absents, un Bourdon, une oreille amie,
Confidences, sur divan on se psychanalyse
J'ouïs tout ce que tu susurres,
Et l'essaim bat la mesure,
J'ouïs tes œdipes complexes,
Et l'essaim se manifeste :
C'est "l'âme-stram-gram"

Âme-stram-gram
Pique et pique et colégram,
Bourre et bourre et ratatam,
Âme-stram-gram ,
Pique dame,
Âme-stram-gram pique, pique-moi dans l'âme,
Bourrée bourrée de nœuds mâles,
Âme-stram-gram pique dames.

Mylène Farmer - California

Aéroport, aérogare
Mais pour tout l'or m'en aller
C'est le blues, l'coup d'cafard
Le check-out assuré
Vienne la nuit et sonne l'heure
Et moi je meurs
Entre apathie et pesanteur
Où je demeure
Changer d'optique, prendre l'exit
Et m'envoyer en Amérique
Sex appeal, c'est Sunset
C'est Marlboro qui me sourit
Mon amour, mon moi,
Je sais qu'il existe
La chaleur de l'abandon
C'est comme une symphonie

C'est sexy le ciel de Californie
Sous ma peau j'ai L.A. en overdose
So sexy le spleen d'un road movie
Dans l'rétro ma vie qui s'anamorphose

J'ai plus d'I.D., mais bien l'idée
De me payer le freeway
C'est l'osmose, on the road
De l'asphalte sous les pieds
V ienne la nuit, c'est le jet lag
Qui me décale
L.A.P.D me donne un blâme
C'est pas le drame
Se faire un trip, s'offrir un streap
Sous le soleil en plein midi
Six A.M., j'suis offset
J'suis l'ice dans l'eau,
J'suis mélo, dis
Mon amour, mon Wesson
Mon artifice
La chaleur du canon
C'est comme une symphonie

C'est sexy le ciel de Californie
Sous ma peau j'ai L.A en overdose
So sexy le spleen d'un road movie
Dans l'rétro ma vie qui s'anamorphose

Céline Dion - Tout l'or des hommes

J'ai déposé mes armes
A l'entrée de ton coeur sans combat
Et j'ai suivi les charmes
Lentement en douceur quelque part là-bas
Au milieu de tes rêves
Au creux de ton sommeil dans tes nuits
Un jour nouveau se lève
A nul autre pareil mais tu sais depuis....

Chorus:
Tout l'or des hommes
Ne vaut plus rien...
Si tu es loin de moi
Tout l'amour du monde ne me fait rien
Alors surtout ne change pas

C'est un nouveau voyage
Le destin le hasard peu m'importe
Qui m'a montré le passage
Qui menait jusqu'à toi mais tu sais depuis....

Chorus:
Tout l'or des hommes
Ne vaut plus rien...
Si tu es loin de moi
Tout l'amour du monde ne me fait rien
Alors surtout ne change pas...

Tout l'or des hommes
Ne vaut plus rien...
Si tu es loin de moi
Tout l'amour du monde ne me fait rien
Alors surtout ne change pas

(Tout l'or des hommes)
Ne vaut plus rien...
Si tu es loin de moi
Tout l'amour du monde ne me fait rien
Surtout ne change pas...no!
Surtout ne change pas...

(Tout l'or des hommes) Tout l'or des hommes
Tout l'amour du monde ne me fait rien
Alors surtout ne change pas...
(Tout l'or des hommes) Tout l'or des hommes
(Tout l'amour du monde) Tout l'amour du monde
Alors surtout ne change pas

Céline Dion - On ne change pas

On ne change pas
On met juste les costumes d'autres sur soi
On ne change pas
Une veste ne cache qu'un peu de ce qu'on voit
On ne grandit pas
On pousse un peu, tout juste
Le temps d'un rêve, d'un songe
Et les toucher du doigt

Mais on n'oublie pas
L'enfant qui reste, presque nu
Les instants d'innocence
Quand on ne savait pas

On ne change pas
On attrape des airs et des poses de combat
On ne change pas
On se donne le change, on croit
Que l'on fait des choix
Mais si tu grattes là
Tout près de l'apparence tremble
Un petit qui nous ressemble
On sait bien qu'il est là
On l'entend parfois
Sa rengaine insolente
Qui s'entête et qui répète
Oh ne me quitte pas

On n'oublie jamais
On a toujours un geste
Qui trahit qui l'on est
Un prince, un valet
Sous la couronne un regard
Une arrogance, un trait
D'un prince ou d'un valet
Je sais tellement ça
J'ai copié des images
Et des rêves que j'avais
Tous ces milliers de rêves
Mais si près de moi
Une petite fille maigre
Marche à Charlemagne, inquiète
Et me parle tout bas

On ne change pas, on met juste
Les costumes d'autres et voilà
On ne change pas, on ne cache
Qu'un instant de soi

Une petite fille
Ingrate et solitaire marche
Et rêve dans les neiges
En oubliant le froid

Si je la maquille
Elle disparaît un peu,
Le temps de me regarder faire
Et se moquer de moi
Une petite fille
Une toute petite fille
Une toute petite fille
Une toute petite fille

Sheryfa Luna - Quelque Part


Emmène-moi quelque part
Invente-moi un monde à part
Emmène-moi quelque part

Je garde les yeux ouverts
Je n’arrive plus à comprendre, ni à aimer mon univers
Je me méfie de tout ce qui m’entoure
On empoisonne mon air
Je dois prendre des distances, faire le tri
Car je me perds
Je respire encore car j’espère

Hey hey il faut que tu m’aides
T'es le seul qui sait comment m'vider la tête
Hey hey il faut que je m’en aille
Car tout me rend mal
Je dois te dire bye-bye
Hey hey il faut que tu m’aides
T'es le seul qui sait comment m'vider la tête

Baby, tu sais comment faire,
Tu sais comment faire, tu sais comment faire

Ecris-moi une autre histoire
T'es le seul à me comprendre
Emmène-moi quelque part
Je me laisserai surprendre
Invente-moi un monde à part
Apprends-moi une nouvelle danse
Emmène-moi quelque part
Boy, je te fais confiance

Le passé n’est plus qu’un temps
Que je conjuguerai sans sentiments
Pour ignorer les gens qui m’ont déçu et blessé trop souvent
Le pardon a ses limites
Je dirai à mon cœur d’être méfiant
Emmène-moi vite, pour que je respire mieux qu’avant

Hey hey tu connais ce qu’il me plait
Emmène-moi rêver, aide moi à oublier
Hey hey il faut que j'm’en aille,
Car tout me rend mal
Dit avec moi bye-bye
Hey hey tu connais ce qu’il me plaît
Emmène-moi rêver, aide moi à oublier
Tu sais comment faire, tu sais comment faire

Ecris-moi une autre histoire
T'es le seul à me comprendre
Emmène-moi quelque part
Je me laisserai surprendre
Invente-moi un monde à part
Apprends-moi une nouvelle danse
Emmène-moi quelque part
Boy je te fais confiance

Je garde les yeux ouverts
Je n’arrive plus à comprendre
Ni à aimer mon univers
Yeahhh
Ecris-moi une autre histoire
Invente-moi un monde à part
Emmène-moi quelque part
Ecris-moi une autre histoire

Ecris-moi une autre histoire
T'es le seul à me comprendre
Emmène-moi quelque part
Je me laisserai surprendre
Invente-moi un monde à part
Apprends-moi une nouvelle danse
Emmène-moi quelque part
Boy, je te fais confiance

Sheryfa Luna - Tu Me Manques

Malgré tous ces bons moments que l'on a passé
Je tourne la page car je préfère tous les oublier
Je ne reviendrai jamais jamais jamais avec toi
Malgré tout tu me manques

Ma vie n'est plus la même depuis que t'es parti
Chaque journée qui se lève me plonge dans l'ennui
Tu me manque oui
Je ne reviendrai jamais plus avec toi
Tu n'es plus mon soleil, tu es un jour de pluie
Chaque journée qui s'achève te plonge dans l'oubli
Tu me manque oui
Je ne reviendrai jamais plus avec toi

Malgré tous ces bons moments que l'on a passé
Je tourne la page car je préfère tous les oublier
Je ne reviendrai jamais jamais jamais avec toi
Malgré tout tu me manques
T'as vu qu'aller ailleurs n'était pas beaucoup mieux
Aujourd'hui tu regrettes car tu ouvres les yeux
Je te mens plus, je ne reviendrai jamais, plus avec toi
Personne, je dis bien personne ne m'a fait aussi mal que toi

Personne, je dis bien personne ne t'aimera autant que moi
Malgré tous ces bons moments que l'on a passé
Je tourne la page car je préfère tous les oublier
Je ne reviendrai jamais jamais jamais avec toi
Malgré tout tu me manques

Malgré tous ces bons moments que l'on a passé
Je tourne la page car je préfère tous les oublier
Je ne reviendrai jamais jamais jamais avec toi
Malgré tout tu me manques
Merci de m'avoir donner ces deux belles années
Je tourne la page car je préfère toutes les oublier
Je ne reviendrai jamais jamais jamais avec toi
Malgré tout tu me manques
Malgré tout tu me manques

Sheryfa Luna - Il Avait Les Mots

Il avait les mots

1. Il était vraiment plus âgé que moi
Je suis tout bêtement tombée dans ses bras
Par lui, j'ai découvert ce que je ne connaissais pas
Il semblait sincère, je l'aimais pour ça
Ce qui m'a toujours dérangée, est que rarement
Le soir je pouvais le capter
Mais dès qu'il me parlait, je la fermais

{Refren}
Il avait les mots, m'a rendue accro
Je voyais déjà l'avenir dans ses bras
Il avait les mots, m'a rendue accro
Je ne savais pas que je ne le connaissais pas
Il avait les mots

2. Je n'avais plus de vie. Je ne pensais qu'à lui
Même si j'ai cramé que souvent il mentait
Il se perdait dans ce qu'il me racontait
Se trompait de nom quand il disait qu'il m'aimait
Et je supportais, je pardonnais
Dans sa caisse, j'ai trouvé des jouets
J'ai grillé que son ex continuait de l'appeler
Mais qu'est-ce qu'il cachait ?
Je le découvrais

{Refren}


Je l'ai suivi chez lui, bête de jardin et chien de compagnie
Putain de maison
On s'imagine tout de suite la vie de famille
Pendant tout ce temps, j'étais dans le faux
J'étais dans le faux

Sa femme m'a surprise
Elle est tout de suite venue m'avouer
Que je n'étais pas la première conne avec qui il s'amusait
Pendant tout ce temps, j'étais dans le faux
J'étais dans le faux

Ce qui m'a toujours dérangé, est que rarement
Le soir je pouvais le capter
Mais je m'en doutais, mais je la fermais

{Refren}

Mylène Farmer - Appelle Mon Numéro

Qui entre dans l’histoire
Entre dans le noir
Histoire d’y voir
Mon plus beau geste

J’ai un pillow du soir
Un pillow de star
Sans pillow je n’ai
Plus l’envie d’être

Qui entre dans l’histoire
Cache derrière un fard, noir
La peur des regards
Qui glissent et blessent

J’ai un pillow en plumes
En forme de lune
En forme de dune
Refais le geste

Appelle mon numéro
J’humeur à zéro
Appelle mon numéro
J’ai le sang si chaud
Appelle mon numéro
Viens dans mon sillage
Ni trop sage
Ni collage
Juste ce qu’il me faut

Appelle mon numéro
Compose ma vie
Appelle mon numéro
Fais-moi l’hallali
Appelle mon numéro
Donne-moi le « la »
Lalalala
Lalalala
Appelle-moi

Qui entre dans l’histoire
Entre dans le noir
Velours d’un boudoir
Et pour le reste...

J’ai un pillow duvet
Sans pilosité
Sans pillow je n’ai
Plus rien à mettre

Allégorie, viens là
Délit de l’émoi
Mon au-delà, c’est l’i...
...vresse du geste

À la folie j’ai « l’a…llo »
Qui me dit : au lit, là !
L’embellie c’est l’o…
Reiller, de rêve

Appelle mon numéro
J’humeur à zéro
Appelle mon numéro
J’ai le sang si chaud
Appelle mon numéro
Viens dans mon sillage
Ni trop sage
Ni collage
Juste ce qu’il me faut

Appelle mon numéro
Compose ma vie
Appelle mon numéro
Fais-moi l’hallali
Appelle mon numéro
Donne-moi le « la »
Lalalala
Lalalala
Appelle-moi

Mylène Farmer - Redonne-Moi

Comme un fantôme qui se promène
Et l'âme alourdie de ses chaînes
Réussir sa vie
Quand d'autres l'ont meurtrir, et
Réussir sa vie, même si...
Comprendre ne guérit... pas Et ce fantôme se promène
Là, sous l'apparence gît le blème
Murmure des flots...
L'onde à demi-mot
Me...
Murmure que l'on doit parfois
Retrouver une trace... de soi

Redonne-moi,
Redonne-moi l'autre bout de moi
Débris de rêves, le verre de fêle
Redonne-moi la mémoire de ma...
Peut être sève ? Peut être fièvre ?
Redonne-moi pour une autre fois
Le goût de vivre, un équilibre
Redonne-moi l'amour et le choix
Tout ce qui fait qu'on est roi

Comme un fantôme qui se démène
Dans l'aube abîmée sans épiderme
Et nul n'a compris
Qu'on l'étreint à demi et...
Et nul n'a surpris son cri :
Recommencer sa vie,
Aussi,

mercredi 19 avril 2017

Mylène Farmer - Bleu Noir

Je marche vers les ténèbres
Vers l’horizon funeste
Mais la vie qui m’entoure et me baigne
Me dit quand même ça vaut la peine

Et qui peut se mouvoir
Dans ce convoi de larmes
Je te dedie ma mort
Et je saigne, saigne encore
Mais…

La bataille est belle
Celle de l’amour
Disperse tout
La bataille est celle
De long, long jours
Mon amour

L’on peut se retourner
Mais le ruisseau ressemble a l’eau
Quand tu pars
Il n’est reste qu’un bleu noir

Je tombe en défaillance
Vienne ma délivrance
Me dis quand même qu’au fond de ma peine
Survit coeur couleur vermeille
Qui bat…car

La bataille est belle
Celle de l’amour
Disperse tout
La bataille est celle
De long, long jours
Mon amour

lundi 17 avril 2017

Mylène Farmer - L'Instant X

Bloody lundi
Mais qu'est-ce-qui nous
Englue la planète
Et embrume ma comète c'est
La loi des séries le styx
Les ennuis s'amoncellent
J'ai un teint de poubelle
Mais c'est l'instant X
Qu'on attend comme le messie
Comme l'instant magique
C'est l'équation
L' ax + b qui fait tilt
Mais pour l'heure, dis

Papa Noël quand tu descendras du ciel
Du fun, du zoprack et des ailes
L'an 2000 sera spirituel
C'est écrit dans ELLE
Du fun pour une fin de siècle

Humeur killer
C'est l'heure pour
Moi de prendre la pose
De penser à aut'chose
C'est le cycle infernal
Fatal un rien devient l'Everest
Mon chat qui s'defenestre
A quand l'instant X
Qu'on attend comme le messie
Comme l'instant magique
C'est l'hécatombe
Vernis qui craque asphyxie
Pied dans la tombe

dimanche 16 avril 2017

Priscilla - Toujours pas d'amour

{Refrain:}
Toujours pas d'amour {x3}

Des saluts, des bonjours
Sourires de velours
Mais toujours pas d'amour
Des fleurs, des discours,
Des appels au secours,
Et toujours pas d'amour

Comme dit mon coeur
De son air moqueur
Rien à l'horizon
Comme dit ma tête
Faisant sa mauvaise tête
Je suis en prison

{Refrain:}
J'ai beau garder les yeux
Grands écarquillés
Je ne vois que

Des saluts, des bonjours
Sourires de velours
Mais toujours pas d'amour
Des fleurs, des discours
Des appels au secours
Et toujours pas d'amour

La foudre est tombée
Et tout a flambé
Juste à côté de moi
Mais l'éclair de feu
Qui rend amoureux
N'était pas pour moi

{Refrain:}
J'ai beau garder les yeux
Grands écarquillés
Je ne vois que

Des regards un peu lourds
Et des mots balourds
Mais toujours pas d'amour
Sourires de vautour
Dis, tu viens faire un tour
Et toujours pas d'amour

Les gens et les jours
Retards et retours
Mais toujours pas d'amour
Des cris, des tambours
À vous rendre sourd
Et toujours pas d'amour

{Refrain:}
J'ai beau garder les yeux
Grands écarquillés
Je ne vois que

Des regards un peu lourds
Et des mots balourds
Mais toujours pas d'amour
Sourires de vautour
Dis, tu viens faire un tour
Et toujours pas d'amour

Les gens et les jours
Retards et retours
Mais toujours pas d'amour
Des cris, des tambours
À vous rendre sourd
Et toujours pas d'amour

Priscilla - Toi c'est moi

Tout ce que je sens tu sens
Et ce que je suis tu suis,
Nous voici soeurs de sang.
Déjà nos cheveux s'emmêlent

Comme des cheveux de jumelles,
Qu'ils s'envolent, cheveux de folles.
On dit que je te ressemble,
On dit que tu me ressembles,

Et sans rire il me semble.
Que dans un monde sans miroir
On serait les seules à se voir,
Tous les autres dans le noir.

{Refrain:}
Toi c'est moi et moi c'est toi
Même ta peine est la mienne,
Toi c'est moi et moi c'est toi
Mes rêves t'appartiennent,
Toi c'est moi et moi c'est toi
Même notre âme est la même,
Toi c'est moi et moi c'est toi
J'aime qu'on se comprenne.

On dirait que ça ne gêne
Personne d'autre que nous deux
Ce manque d'oxygène,
Puisque le monde est si grand
Puisqu'il paraît qu'il nous tend
Les bras mais qu'est-ce qu'on attend.

{au Refrain}

On ira belles et légères
Faire fleurir en plein hiver,
Les coeurs les plus déserts
Et pour peu qu'on réussisse
Au dessus des précipices
On verra des oasis.

Toi c'est moi et moi c'est toi
La marée nous entraîne
Toi c'est moi et moi c'est toi
Nous sans capitaine
Toi c'est moi et moi c'est toi
Même notre âme est la même,
Toi c'est moi et moi c'est toi
J'aime qu'on se comprenne.

Toi c'est moi et moi c'est toi {x3}
Même notre âme est la même,
Toi c'est moi et moi c'est toi
J'aime qu'on se comprenne

Priscilla - Regarde moi

C'est plus fort que moi, à chaque fois
Je m'en mords les doigts
En faire trop ou pas assez, voilà
Un drôle de choix
Sans en avoir l'air, mes seuls repères
J'avoue, je les perds
Tout aussi sincères, l'envie de plaire
Et son contraire

Teste-moi, déteste-moi, aime-moi, regarde-moi
Teste-moi, déteste-moi mais surtout regarde-moi

S'il le faut, je sais prêcher le faux
Pour savoir le vrai
Je peux me risquer à me moquer
A provoquer
Tous les regards sont les bienvenus
De filles, de garçons
Après tout ce n'est qu'un rêve doux
Qu'on voit partout

Teste-moi, déteste-moi, aime-moi, regarde-moi
Teste-moi, déteste-moi mais surtout regarde-moi
Teste-moi, déteste-moi, aime-moi, regarde-moi
Pour un geste, un mot de toi, je donnerai n'importe quoi

Teste-moi, déteste-moi, aime-moi, regarde-moi
Teste-moi, déteste-moi mais surtout regarde-moi
Teste-moi, déteste-moi, aime-moi, regarde-moi
Teste-moi, déteste-moi mais surtout regarde-moi
Teste-moi, déteste-moi, aime-moi, regarde-moi
Teste-moi, déteste-moi mais surtout regarde-moi

SARAH MICHELLE • SOURIRE

Refrain:
Sourire
Même quand les larmes.
Vous montent aux yeux.
Même quand le coeur s'émeut.
S'obliger à faire semblant de vivre.
Ne pas baisser les yeux.
Écouter mais ne rien entendre.
Et juste faire de son mieux.
Pour ne pas lâcher, se reprendre.
Et rester dans le jeu,

Vivre,
Dites moi comment vivre,
Que veut dire avenir ?
Est ce que ce s'ra mieux ou pire,
Je n'sais pas, dites moi.
Qui peut m'aider à comprendre,
Quel est ce vide au fond de moi ?
Qui peut m'aider à apprendre,
À répondre à tout mes pourquoi?

Refrain:

Plaire,
Dites moi comment plaire,
Que veut dire exister ?
Toujours faire et puis défaire;
Sa personnalité.
Qui peut m'aider à comprendre,
Me dire ou je vais qui je suis ?
Qui peut m'aider à apprendre,
À tuer ma mélancolie ? (mélancolie)

Mélancolie,
Mon coeur dit non !
Et je souris, (et je souris)
Mais tu le sais je pleure au fond

Sourire,
Même quand les larmes
Vous montent aux yeux
Même quand le coeur s'émeut
S'obliger à faire semblant de vivre
Ne pas baisser les yeux
Écouter mais ne rien entendre
Et juste faire de son mieux
Pour ne pas lâcher, se reprendre
Et rester dans le jeu

Refrainx1

SARAH MICHELLE • JE VEUX VIVRE

Je veux vivre
Capitaine sur un bateau,
Dans les bras de Jack Sparrow,
Avoir 24 heures chrono
Pour tout essayer
Je veux vivre

Matin gris, métro, lycée, et SMS
Les gens se bousculent
Et courent hypnotisés par le stress
Je ferme les yeux
L'Itouch sur les oreilles
Je veux m'évader
M'approcher trop prés du soleil

Je veux vivre
Un pirate sur un bateau
Dans les bras de Jack Sparrow
Avoir 24 heures chrono
Pour tout essayer

Je veux vivre
Comme Lara Croft so evil
Uma Thurman dans Kill Bill
Comme la Cheerleader dans Heroes
Me mettre en danger
Je veux vivre

Couloir du lycée
Techno mathé-matique
Il faut que je taffe encore toujours
Je suis pathé-tique
Vit'fait sur facebook
J'envoie des rêves des quizz
Et puis tu me croises, me frôles
Il faut que je te dise
Qu'importe le reste, avec toi tout me grise
J'ai envie de bouger
Fais tes valises
On met les voiles pour le plaisir

Je veux vivre
Être Scarlett O'Hara
Une James Bond girl
Dans tes bras
Une experte à Manhattan
Savoir qui je suis

Je veux vivre,
Etre Britney, Madonna,
Défiler pour Dolce Gabana
Et m'endormir près de toi,
Juste pour rêver
Je veux vivre

Avec toi tout me grise
J'ai envie de bouger
Fais tes valises
On met les voiles pour le plaisir

Je veux vivre
Un pirate sur un bateau
Dans les bras de Jack Sparrow
Avoir 24 heures chrono
Pour tout essayer

Je veux vivre
Comme Lara Croft so evil
Uma Thurman dans Kill Bill
Comme la Cheerleader dans Heroes
Me mettre en danger
Je veux vivre

Isabelle Boulay - Quelques pleurs

Et tu sais maintenant
La douleur du temps
Quand il est sans demain
Et de vivre en silence
Et si peu d'espérance
Quand tes yeux ne voient rien
Oh tu sais maintenant
Tout ce que l'on comprend
Quand tout ce qu'on a cru
Est à jamais perdu

Laisse couler quelques pleurs
Pour adoucir tes peurs
Juste quelques pleurs
Comme on arrose une fleur
Quelques pleurs

Oh tu sais maintenant

Le goût des matins blancs
La vie sans la couleur
Plus que savoir tu ressens
Le vide qu'il y a dedans
Quand on n'est que langueur
Tu restes au fond de toi
Où personne ne va
Et tu dérives assise là
En attendant ses pas
Laisse couler quelques pleurs
Pour adoucir tes peurs
Juste quelques pleurs
Comme on arrose une fleur
Quelques pleurs

Même si tu savais d'avance
Que l'amour est faïence
Et que les contes de fées
Ne sont que des contes de fées
Tu as voulu y croire
Aveugle de l'histoire
Et tu restes au fond de toi
Où personne ne va

Et tu restes au fond de toi
Où personne ne va
Et tu laisses aller tes pleurs
Pour adoucir tes peurs
De quelques pleurs
Quelques pleurs
Quelques pleurs
Quelques pleurs
Quelques pleurs
Quelques pleurs
Quelques pleurs

samedi 15 avril 2017

Tina Arena - Entends-tu le monde ?

Entends-tu le monde s'essouffler?
Entends-tu le monde te parler?

Tous les jours on en parle
À quoi bon s'étonner
Passer du rire aux larmes
Ça ne fera rien changer

Entends-tu le vacarme
De ce monde égaré?
Est-ce que notre idéal
C´est déjà du passé?

Crois-tu qu'il faut se taire ?
Et ne pas y penser ?
J´aime trop cette terre
Pour ne pas regarder

(Refrain)
Entends-tu le monde s'essouffler?
Entends-tu le monde te parler?

Allons viens, n'aie pas peur
Donnons à l'univers
L'espoir d'un jour meilleur
Il n'y a pas mieux à faire

Je veux croire en l'avenir
Oublier le passé
Effacer les repères
Ne plus jamais céder

Entends-tu le vacarme
De ce monde égaré?
Est-ce que notre idéal
C'est déjà du passé?

(Refrain)
Entends-tu le monde s'essouffler?
Entends-tu le monde te parler?

Tina Arena - Tu aurais dû me dire (

Tu aurais dû me dire
Les mots que j'attendais
Dans un souffle un soupir
Comme un secret
Tu aurais dû me dire
Ce que j'espérais
Quitte à me faire rougir
A me gêner

Il fallait tout me dire
Jamais, non jamais
Bâtir l'avenir sur des regrets

Oser parler d'amour
Avant que le temps
Le vent n'emporte les mots pour toujours
Oser parler d'amour
Avant que le temps
Le vent n'emporte les mots pour toujours, yeah

Tu aurais dû me dire
Les promesses à jamais
Pleurer ne veut rien dire
Les jours d'après
Tu aurais dû me dire
Et nous délivrer
Le silence est bien pire à écouter

Oser parler d'amour
Avant que le temps
Le vent n'emporte les mots pour toujours
Oser parler d'amour
Avant que le temps
Le vent n'emporte les mots pour toujours

Et si l'amour se fane
A l'ombre du silence
A l'ombre de ses chances
Et si l'amour se fane
A l'ombre du silence
A l'ombre de ses chances

Tu aurais dû me dire
Les mots que j'attendais
Dans un souffle un soupir
Comme un secret
Tu aurais dû me dire,
Les mots que j'espérais
Pleurer ne veut rien dire
Les jours d'après

(Et si l'amour se fane
A l'ombre du silence

Tina Arena - Je m'appelle Bagdad

J'ai vcu heureuse
Dans mes palais
D'or noir et de pierres prcieuses
Le Tigre glissait
Sur les pavs de cristal
Mille califes se bousculaient
Sur mes carnets de bal

On m'appelait la Cit pleine de grce
Dieu, comme le temps passe
On m'appelait capitale de lumire
Dieu, que tout se perd

Je m'appelle Bagdad
Et je suis tombe
Sous le feu des blinds
Sous le feu des blinds
Je m'appelle Bagdad
Princesse dfigure
Et Shhrazade
M'a oublie

Je vis sur mes terres
Comme une pauvre mendiante
Sous les bulldozers
Les esprits me hantent
Je pleure ma beaut en ruine
Sous les pierres encore fumantes
C'est mon me qu'on assassine

On m'appelait capitale de lumire
Dieu, que tout se perd

Je m'appelle Bagdad
Et je suis tombe
Sous le feu des blinds
Sous le feu des blinds
Je m'appelle Bagdad
Princesse dfigure
Et Shhrazade
M'a oublie

Mes contes des mille et une nuits
N'intressent plus personne
Ils ont tout dtruit (ils ont tout dtruit)
Ils ont tout dtruit

Tina Arena - Les 3 cloches

Village au fond de la vallee
Comme egare, presque ignore
Voici dans la nuit etoilee
Qu'un nouveau-ne nous est donne
Jean-Francois Nicot il se nomme
Il est joufflu, tendre et rose
A l'eglise beau petit homme
Demain tu seras baptise

Une cloche sonne sonne
Sa voix d'echos en echos
Dit au monde qui s'etonne
C'est pour Jean-Francois Nicot
C'est pour accueillir une ame
Une fleur qui s'ouvre au jour
A peine, a peine une flamme
Encore faible qui reclame
Protection, tendresse, amour

Village au fond de la vallee
Loin des chemins loin des humains
Voici qu'apres 19 annees
Coeur en emoi le Jean-Francois
Prend pour femme la douce Elise
Blanche comme fleur de pommier
Devant Dieu dans la vieille eglise
Ce jour ils se sont maries

Tout's les cloches sonnent sonnent
Leurs voix d'echos en echos
Merveilleusement couronnent
La noce a Francois Nicot
Un seul corps une seule ame
Dit le pretre et pour toujours
Soyez une pure flamme
Qui s'eleve et qui proclame
La grandeur de notre amour

Village au fond de la vallee
Des jours ,des nuits le temps a fui
Voici dans la nuit etoilee
Un coeur s'endort Francois est mort
Car toute chair est comme l'herbe
Elle est comme la fleur des champs
Epis, fruits murs, bouquets et gerbes
Helas tout va se dessechant

Une cloche sonne, sonne
Elle chante dans le vent
Obsedante et monotone
Elle redit aux vivants
"Ne tremblez pas, cours fideles
Dieu vous fera signe un jour
Vous trouverez sous Son aile
Avec la vie eternelle
L'eternite de l'amour."

Une cloche sonne, sonne
Elle chante dans le vent
Obsedante et monotone
Elle redit aux vivants
"Ne tremblez pas, cours fideles
Dieu vous fera signe un jour
Vous trouverez sous Son aile
Avec la vie eternelle
L'eternite de l'amour."

Tina Arena - Aller plus haut

J'ai tant caché mes différences
Sous des airs ou des faux-semblants
J'ai cru que d'autres pas de danse
Me cacheraient aux yeux des gens
Je n'ai jamais suivi vos routes
J'ai voulu tracer mon chemin

Pour aller plus haut, aller plus haut
Où l'on oublie ses souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Se rapprocher de l'avenir

J'ai perdu tant de fois la trace
Des rêves pour lesquels je vivais
Je n'ai pas su te dire "je t'aime"
Seulement te garder
Il faut aussi dire ses doutes
Et les poser dans d'autres mains

Pour aller plus haut, aller plus haut
Et dessiner des souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Et croire encore à l'avenir

Pour aller plus haut, aller plus haut
Et dessiner des souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Et croire encore à l'avenir
Aller plus haut, aller plus haut
Se rapprocher de l'avenir.

Tina Arena - Aimer jusqu'à l'impossible

Je n'ai connu qu'une histoire d'amour
Au fil de ma vie
Cet homme m'a promis le toujours,
Et puis s'est enfui
C'est la couleur de l'enfer
Quand les mensonges salissent tout
Je n'ai pu sombrer sous la colère
Comme un cheval fou

Mais ce qui m'a sauvée
C'est de pouvoir aimer

Aimer jusqu'à l'impossible
Aimer se dire que c'est possible
D'aimer d'un amour invincible
Aimer jusqu'à  l'impossible
C'est possible

J'ai vu mes châteaux en Espagne
Ce que j'ai bâti

Disparaître sous les flammes de la jalousie
C'est une douleur sans égale
Quand sa vie
Part en étincelles
J'aurais pu vendre mon âme au diable
Comme un criminel

Mais ce qui m'a sauvée
C'est de pouvoir aimer

Aimer jusqu'à  l'impossible
Aimer se dire que c'est possible
D'aimer d'un amour invincible
Aimer jusqu'à  l'impossible
C'est possible

Aimer jusqu'à  l'impossible
Aimer, jurer sur la Bible,
Aimer, malgré l'inadmissible,
Aimer, jusqu'à  l'impossible
C'est possible.

Aimer jusqu'à  l'imprévisible
Aimer jusqu'à  l'impossible
C'est possible

Vitaa - Pourquoi les hommes ?

Pourquoi les hommes sont si durs, sont si forts mais si doux
Pourquoi les hommes nous murmurent puis nous jettent à  genoux
Pourquoi les hommes sont si purs quand ils aiment mais c'est tout
Pourquoi j'ai tort quand il hurle, quand il crie comme un fou
Pourquoi les hommes disent qu'ils aiment quand ils veulent juste un coup
Pourquoi sa femme lui pardonne quand c'est d'elle qu'il se fout
Pourquoi c'est bien qu'il lui fasse deux enfants et c'est tout
Pourquoi j'ai mal quand je parle de l'homme et ses tabous ?

(Refrain:)
Pourquoi les hommes ? {x4}

Pourquoi les hommes font si mal, font si peur, sont si fous
Pourquoi j'ai peur qu'il s'en aille qu'il me laisse dans mon trou
Pourquoi mon homme me regarde, me dit que je suis tout
Quand il en baise deux autres en même temps, je sais c'est fou
Pourquoi les hommes nous mentent comme ils veillent sur leurs sous
Pourquoi je saigne pour un homme qui n'en vaut pas le coup
Comment les hommes font-ils pour tromper sans tabou
Pourquoi c'est bon quand il m'aime puis me jette à  genoux

Alizée - Mademoiselle Juliette

Mademoiselle Juliette a
Son Roméo dans l'Alpha
De Vérone a Rome elle court
Joli syndrome de l'amour

Shakespeare s'amuse de sa muse
L'héroine trouve qu'il abuse
Elle monte vite dans les tours
Le grand écrivain aime lui jouer des tours

Mademoiselle Juliette a
pas vraiment la tete a
choisir entre Montaigu Capulet
Mademoiselle Juliette aimerait
faire la fete
Champagne a sabrer
Coca décapsulé

Mademoiselle prend des ailes
Ne pas se faire mettre en pieces
Dans son role elle ne veut qu'elle
Pas de répliques de toutes pieces

Cette Comedia dell'arte
N'est pas assez déjantée
Qu'enfin William rende l'ame
Il n'y a plus que ça pour éviter le drame

Mademoiselle Juliette a
pas vraiment la tete a
choisir entre Montaigu Capulet
Mademoiselle Juliette aimerait
faire la fete
Champagne a sabrer
Coca décapsulé

Mademoiselle Juliette a
pas vraiment la tete a
pleurer sur Montaigu et Capulet
Mademoiselle Juliette aimerait
faire la fete
Champagne a sabrer