dimanche 28 mai 2017

Isabelle Boulay - C'est quoi, c'est l'habitude

Je sens qu'on s'aime moins
Peut-être même qu'on s'aime plus
Je dis ça parce qu'on ne se dit rien
Qu'on n'en discute même plus
On se raccroche à ce qu'on peut
Pour croire que l'on existe encore un peu

C'est quoi, c'est l'habitude
C'est quoi, ça vient de moi
Est-ce que l'on s'aime encore
Tu le dirais, dis-moi

C'est quoi une lassitude
C'est qui, quel est son nom
Si on ne s'aimait plus
Tu le dirais, sinon
Tu le dirais, dis pas

J'ai peur de nos manques d'efforts
Pour supporter le quotidien
Parce qu'on se connaît par cœur
Et pire, on se connaît trop bien
Pour quelques instants de bonheur
On préfère des plaisirs faciles, ailleurs

C'est quoi, c'est l'habitude
C'est quoi, ça vient de moi
Est-ce que l'on s'aime encore
Tu le dirais, dis-moi

C'est quoi une lassitude
C'est qui, quel est son nom
Si on ne s'aimait plus
Tu le dirais, sinon

C'est ça l'incertitude
Savoir à qui tu penses
Qui me ronge et me tue
Si c'est perdu d'avance

Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis pas

C'est quoi, c'est l'habitude
C'est quoi, ça vient de moi
Est-ce que l'on s'aime encore
Tu le dirais, dis-moi

C'est quoi une lassitude
C'est qui, quel est son nom
Si on ne s'aimait plus
Tu le dirais, sinon

Tu le dirais, dis pas
Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis-moi, oh...
Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis-moi, oh...

Alizée - Blonde

Ba ba ba... Blondes
Ba ba ba... Blondes
Le monde est aux blondes décolorées

J’annonce la couleur, même si ça vous défrise
On a toutes un cœurs et même de la matière grise
Vénitiennes ou platines
Il faut bien faire avec ses racines

(Oh oh oh) Fais tes comptes
Il y a combien des brunes sous les blondes?

Le monde est aux blondes
Le monde est aux blondes
Le monde est aux blondes
Méfie-toi des blondes décolorées

Ba ba ba... Blondes
Ba ba ba... Blondes
Méfie-toi des blondes décolorées

J’veux pas vendre la mèche, ni viser personne
Si c’est poupée Barbie, l’image qu’on donne... oups
Sans cervelle et volages,
Et condamnées au balayage,

(Oh oh oh) Fais tes comptes
Il y a combien des brunes sous les blondes?

Le monde est aux blondes
Le monde est aux blondes
Le monde est aux blondes
Méfie-toi des blondes décolorées

Ba ba ba... Blondes
Ba ba ba... Blondes
Méfie-toi des blondes décolorées

Une Bardot? Blonde
Une Deneuve? Blonde
Un Bowie? Blonde
Madonna? Blonde
Marylin? Blonde
Alizée? Blonde... Décolorée!

Blondie sur la platine, faites spiner le week end!
Blondie sur la platine, faites spiner le week end!
Blondie sur la platine, faites spiner le week end!

Le monde est aux blondes
Le monde est aux blondes
Le monde est aux blondes
Méfie-toi des blondes décolorées

Ba ba ba... Blondes
Ba ba ba... Blondes
Méfie-toi des blondes décolorées

Méfie-toi des blondes décolorées

Ba ba ba... Blondes
Ba ba ba... Blondes
Méfie-toi des blondes décolorées

Superbus - Ca mousse

J'entre à pied joints dans mon bain de pensées
J'ai pris le temps de mouiller mon savon parfumé
Je laisse laisse aller mon dos dans l'eau douce
Un peu de couleur salée aller dans la mousse
Les bulles de savon se trémoussent
Les boules de citron m'éclaboussent
Je laisse laisse aller mon dos dans l'au douce
Un peu de parfum moussant aller dans ma bouche

Ca mousse mousse entre toi et moi
J'ai la peau douce douce comme de la soie
Ca mousse mousse entre toi et moi
Ca m'éclabousse bousse comme de la soie

J'entre à pied joints dans mon eau parfuméé
J'ai pris le temps d eme mouiller pour ne pas me noyer
Je laisse laisse aller ma tête à l'envers
Un peu de couleur salée aller dans la mer
Les bulles de savon restent dans l'air
Les boules de citron m'exaspèrent
Je laisse laisse aller mon dos dans l'au douce
Un peu de parfum moussant aller dans ma bouche

Zaho - Comme tous les soirs

Mon amour, mon amour
Rappelle toi nos souvenirs
On était libre, on était libre
On avait toute la vie
Chaque jour, chaque jour
Semble si loin de nos fou rires
À la folie, à la folie
Nos âmes sont en péril
À quoi bon tromper nos corps ?
Nos cœurs en désaccord le savent
On a tous les deux tort

Je t'aurais pris dans mes bras
Et comme tous les soirs
J'aurais fait le premier pas
Oui comme tous les soirs
On ne peut plus se mentir, se mentir
Comme tous le soirs
Laisser les mots nous trahir, nous trahir
Comme tous les soirs

Mon amour, mon amour
Mais que sommes nous devenus ?
Des anonymes, des anonymes
Qui vivent dans le déni
Chaque jour, chaque jour
Un peu plus à la dérive

Mélancolie, mélancolie
Mais ton silence est pire

À quoi bon tromper nos corps ?
Nos cœurs en désaccord le savent
On a tous les deux tort

Je t'aurais pris dans mes bras
Et comme tous les soirs
J'aurais fait le premier pas
Oui comme tous les soirs
On ne peut plus se mentir, se mentir
Comme tous le soirs
Laisser les mots nous trahir, nous trahir
Comme tous les soirs

Mon amour mon amour
Il est temps qu'on se le dise, qu'on se délivre, qu'on se délivre

Je t'aurais pris dans mes bras
Et comme tous les soirs
J'aurais fait le premier pas
Oui comme tous les soirs
On ne peut plus se mentir, se mentir
Comme tous le soirs
Laisser les mots nous trahir, nous trahir
Comme tous les soirs

dimanche 14 mai 2017

Mylène Farmer - Je T'Aime Mélancolie

J'ai comme une envie
De voir ma vie au lit
Comme une idée fixe
Chaque fois que l'on me dit
La plaie c'est ça :
C'est qu'elle pousse trop vite
La mauvaise herbe nuit
C'est là qu'il me vient une idée :
Pouvoir m'apitoyer


C'est bien ma veine
Je souffre en douce
J'attends ma peine
Sa bouche est si douce


J'ai comme une envie
De voir ma vie au lit
Comme une idée triste
Qui me poursuit la nuit - la nuit - la nuit
Je savoure la nuit
L'idée d'éternité
La mauvaise herbe nuit
Car elle ne meurt jamais


Quand tout est gris
La peine est mon amie
Un long suicide acide
Je t'aime mélancolie
Sentiment qui
Me mène à l'infini
Mélange du pire, de mon désir,
Je t'aime mélancolie


Quand tout est gris
La peine est mon amie
J'ai l'âme humide aussi
Tout mon être chavire
Oh viens je t'en prie
C'est ton amie aussi
C'est l'élixir, de mes délires
Je t'aime mélancolie


J'ai comme une envie
De voir ma vie en l'air
Chaque fois que l'on me dit
C'est de la mauvaise herbe
Et moi je dis :
Qu'une sauvage née
vaut bien d'être estimée
Après tout elle fait souvent la nique
Aux "trop bien" cultivées, et toc !


C'est bien ma veine
Je souffre en douce
J'attends ma peine
Sa bouche est si douce


J'ai comme une idée
De la moralité
Comme une idée triste
Mais qui ne meurt jamais
En somme c'est ça :
Pour plaire aux jaloux
Il faut être ignorée
Mais là, mais là, mais là, pour le coup
C'est Dieu qui m'a planté, alors ?...

Mylène Farmer - Libertine

Cendre de lune, petite bulle d'écume
Poussée par le vent, je brûle et je m'enrhume
Entre mes dunes reposent mes infortunes
C'est nue, que j'apprends la vertu

Je, je suis libertine
Je suis une catin
Je, je suis si fragile
Qu'on me tienne la main

Fendre la lune, baisers d'épine et de plume
Bercée par un petit vent, je déambule
La vie est triste comme un verre de grenadine
Aimer c'est pleurer quand on s'incline

Je, je suis libertine
Je suis une catin
Je, je suis si fragile
Qu'on me tienne la main

Quand sur mon corps, tu t'endors
Je m'évapore, bébé tu dors et moi j'attends l'aurore
Quand de mes lèvres tu t'enlèves, un goût amer
Me rappelle que je suis au ciel

Cendre de lune, petite bulle d'écume
Perdue dans le vent, je brûle et je m'enrhume
Mon corps à peur, la peau mouillée, j'ai plus d'âme
Papa, ils ont violé mon coeur

Je, je suis libertine
Je suis une catin
Je, je suis si fragile
Qu'on me tiens la main

Mylène Farmer - Sans Contrefaçon

[Intro: Dis Maman, pourquoi je suis pas un garçon?]

[Refrain]
Puisqu'il faut choisir à mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Et pour un empire je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon, je suis un garçon

[Couplet 1]
Tout seul dans mon placard
Les yeux cernés de noir
A l'abri des regards
Je défie le hasard
Dans ce monde qui n´a ni queue ni tête
Je n'en fais qu'à ma tête
Un mouchoir au creux du pantalon
Je suis chevalier d´Éon

[Refrain]
Puisqu'il faut choisir à mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Et pour un empire je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon, je suis un garçon

[Couplet 2]
Tour à tour on me chasse
De vos fréquentations
Je n'admets pas qu'on menace mes résolutions
Je me fous bien des qu'en dira-t-on
Je suis caméléon
Prenez garde à mes soldats de plomb
C'est eux qui vous tueront

[Refrain]
Puisqu'il faut choisir à mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Et pour un empire je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon, je suis un garçon

[Pause instrumentale]

[Refrain]
Puisqu'il faut choisir à mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Et pour un empire je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon, je suis un garçon
Puisqu'il faut choisir à mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Et pour un empire je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon, je suis un garçon
Puisqu'il faut choisir à mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Et pour un empire je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon, je suis un garçon
Puisqu'il faut choisir à mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Et pour un empire je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon, je suis un garçon
Puisqu'il faut choisir à mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Et pour un empire je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon, je suis un garçon

Coeur de pirate - Drapeau blanc

Je t’ai vu tracer le long du paysage
Une ligne des aimés qui détruisent ton langage
Et quand tu chantais plus fort dans ton silence
Je voyais les larmes couler toujours à contresens

Mais quand les saisons attendront ton retour
Ce sera le vent qui portera secours

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait
Des courses vers le vide, ton rire qui soupirait
Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles
Je serai le phare qui te guidera toujours

Mais quand les saisons attendront ton retour
Ce sera le vent qui portera secours

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

Je t’ai vu tracer le long du paysage
Une ligne des aimés qui détruisent ton langage
Et quand tu chantais plus fort dans ton silence
Je voyais les larmes couler toujours à contresens

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

Cœur De Pirate - Crier tout bas

Je t’ai vu tracer le long du paysage
Une ligne des aimés qui détruisent ton langage
Et quand tu chantais plus fort dans ton silence
Je voyais les larmes couler toujours à contresens

Mais quand les saisons attendront ton retour
Ce sera le vent qui portera secours

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait
Des courses vers le vide, ton rire qui soupirait
Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles
Je serai le phare qui te guidera toujours

Mais quand les saisons attendront ton retour
Ce sera le vent qui portera secours

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

Je t’ai vu tracer le long du paysage
Une ligne des aimés qui détruisent ton langage
Et quand tu chantais plus fort dans ton silence
Je voyais les larmes couler toujours à contresens

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

Joyce Jonathan - L'heure avait sonné

C'est fou ce qu'on peut être con
L'amour rend parfois trop con
Parfois trop...
On chasse ce qu'il y a de pire
Pour croire et pour s'épanouir
Parfois trop...

J'ai laissé sonner une heure pensant que mon heure avait sonné
(tududu tutu tududu)
J'ai lesé tous les bonheurs, pendant ce temps-là tu m'oubliais
J'ai laissé sonner une heure pensant que mon heure avait sonné
(tududu tutu tududu )
Moi je t'attendais dehors, pendant ce temps tu m'oubliais

A ta porte je me revois
Les fleurs à la main, je l'aperçois
Une autre que moi

J'ai laissé sonner une heure pensant que mon heure avait sonné
(tududu tutu tududu)
J'ai lesé tous les bonheurs, pendant ce temps-là tu m'oubliais
J'ai laissé sonner une heure pensant que mon heure avait sonné
(tududu tutu tududu )
Moi je t'attendais dehors, pendant ce temps tu m'oubliais


J'ai laissé sonner une heure pensant que mon heure avait sonné
(tududu tutu tududu)
J'ai lesé tous les bonheurs, pendant ce temps-là tu m'oubliais
J'ai laissé sonner une heure pensant que mon heure avait sonné
(tududu tutu tududu )
Moi je t'attendais dehors, pendant ce temps tu m'oubliais.....

Joyce Jonathan - Pas besoin de toi

Sur l’oreiller une larme
Dans mon souvenir un drame
Tout ce qu’il m’a laissé
Un pas que l’on croit entendre
Une voix que l’on veut surprendre
Je sais c’est du, du passé

J’m'en fous
J’ai pas besoin de toi
Pas besoin de tes bras
Ton image reflète ce que j’aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
Cours cours loin
Le chemin est long
Avant qu’une autre te prenne la main

Ensorcelée ces soirs,
Je continue à y croire

A lui, à nous
Un bout de tissu parfumé
Le temps ne l’a pas enlevé
De ça, de moi, de tout

J’m'en fous
J’ai pas besoin de toi
Pas besoin de tes bras
Ton image reflète ce que j’aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
Cours cours loin
Le chemin est long
Avant qu’une autre te prenne la main

hehe hehe haha hehe papalapalapa
papalapalapa
papalapalapa pa

j'men fous
j'ai pas besoin de toi
pas besoin de tes bras
ton image reflète ce que j'aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
cours cours loin
le chemin est long
avant qu'une autre te prenne la main

Avant qu'une autre te prenne la main
Avant qu’une autre te… te prenne la main