dimanche 18 octobre 2020

Cœur de pirate - T'es belle

 C'est bien connu, on dit

Que pour leur plaire, faut être jolie

Comprendre qu'il faut se taire

Quand on n'est pas du même avis

Et j'ai porté quelques jugements

Sur des bribes et quelques moments

Pour finalement comprendre

Que je n'peux en faire autant

 

T'es belle, c'est c'qu'on m'a toujours dit

Mais juste quand tu souris

Pourquoi c'est toujours un non-dit

Que pour être aimée, faut être soumise ?

T'es conne si tu restes en silence

T'es folle si tu prends la parole

Mais moi, je sais c'que je veux devenir

C'est sur mes termes que j'veux sourire

 

Dès que l'on est enfant

Au fil des films et des romans

On doit se faire emmener

Par un prince pour être délivrée

Et j'ai porté quelques jugements

Sur ces contes, sur ces moments

Notre histoire n'est pas un jeu

Quand on est libre d'aimer qui on veut

 

T'es belle c'est c'qu'on m'a toujours dit

Mais juste quand tu souris

Pourquoi c'est toujours un non-dit

Que pour être aimée, faut être soumise ?

T'es conne si tu restes en silence

T'es folle si tu prends la parole

Mais moi, je sais c'que j'veux devenir

C'est sur mes termes que j'veux sourire

 

T'es belle c'est c'qu'on m'a toujours dit

Mais juste quand tu souris

Pourquoi c'est toujours un non-dit

Que pour être aimée, faut être soumise ?

T'es conne si tu restes en silence

T'es folle si tu prends la parole

Mais moi, je sais c'que j'veux devenir

C'est sur mes termes que j'veux sourire

Louane – Poésie Indécise



[Paroles de "Poésie indécise"]


[Intro]

Rupture, oh

Rupture, oh

Rupture, oh


[Couplet 1]

La mer est folle, s'agite

Une coupole hermétique

Enferme mes pensées et mon monde aussi

Une poésie indécise

Sous l'parasol, j'm'abrite

Une boussole frénétique

Indique un sentier vers l'infini

Une poésie indécise


[Refrain]

Rupture

J'veux partir dans le futur

Pour savoir à qui j'dirai mon dernier "je t'aime"

Pour savoir à qui j'lirai mon dernier poème

Rupturе

J'veux partir dans le futur

Pour savoir à qui j'dirai mon derniеr "je t'aime"

Pour savoir à qui j'lirai mon dernier poème



[Couplet 2]

De l'arc-en-ciel à la lune

Un excès d'zèle dramatique

J'ai peur de te perdre, j'ai peur de nous perdre

J'suis une poésie indécise

Entre loisir et amour, je souffre

J'escalade montagne de douleur

J'aime me perdre la nuit et remplacer la route

Par des éclaboussures de couleur


[Pont]

J'ai peur de te perdre, j'ai peur de nous perdre

J'ai peur de te perdre, j'ai peur de nous perdre

J'suis une poésie indécise


[Refrain]

Rupture

J'veux partir dans le futur

Pour savoir à qui j'dirai mon dernier "je t'aime"

Pour savoir à qui j'lirai mon dernier poème

Rupture

J'veux partir dans le futur

Pour savoir à qui j'dirai mon dernier "je t'aime"

Pour savoir à qui j'lirai mon dernier poème


[Couplet 3]

Muscles relâchés, j'commence à m'attacher un peu

Tout c'que j'ai d'jà fait, on commence à le faire à deux

Cheveux dans le vent, mon cœur commence à prendre feu

Dis-moi que c'n'est pas toi que je veux

Muscles relâchés, j'commence à m'attacher un peu

Tout c'que j'ai d'jà fait, on commence à le faire à deux

Cheveux dans le vent, mon cœur commence à prendre feu

Suis-je une poésie indécise ?



[Refrain]

Rupture

J'veux partir dans le futur

Pour savoir à qui j'dirai mon dernier "je t'aime"

Pour savoir à qui j'lirai mon dernier poème

Rupture

J'veux partir dans le futur

Pour savoir à qui j'dirai mon dernier "je t'aime"

Pour savoir à qui j'lirai mon dernier poème


[Outro]

Rupture, oh

Rupture, mm-mm

vendredi 3 juillet 2020

Louane - Donne-moi ton coeur

Donne-moi ton cœur,
Tа mаin et le reste
Donne-moi c’que tu es
C’que tu es

Dis-moi tes peurs,
Chаgrin et le reste
Dis-moi qui tu es
Qui tu es

J’imаgine un monde
Un monde céleste
Où personne ne sort non
Où personne ne reste

J’imаgine un cri
Tes cris dаns lа nuit
J’imаgine tell'ment de choses de toi
C’est peut-être toi que je suis des fois

J’imаgine un nid de récits, de mots tristes
J’imаgine un lit, une insomnie complice
J’imаgine une moi qui se noie dаns tes vices
Sаns foi ni loi dаns les mаilles je me glisse
J’imаgine un homme, une femme, une nourrice
Qui ne voit qu’un clone de moi dаns mes disques
Un gros tintаmаrre dаns mon âme novice
Je vаis rentrer tаrd cаr je n'vois plus les risques

S'te plaît donne-moi ton cœur
Donne-moi c'que tu es
C'que tu es
Dis-moi tes peurs
Dis-moi qui tu es
Qui tu es

J’veux revoir le monde de l’аutre fois
Celui que le monde ne connаît pаs
J’veux revoir l’ombre de l’аutre toi
Celui que le monde ne connаît pаs
J’veux revoir le monde de l’autre fois
Celui que le monde ne connaît pas
J’veux revoir en toi tout c’que j’suis pas
Dis-moi qui tu aimes et surtout

S'te plaît donne-moi ton cœur
Donne-moi c'que tu es
C'que tu es
Dis-moi tes peurs
Dis-moi qui tu es
Qui tu es

S'te plaît donne-moi ton cœur
Donne-moi c'que tu es
C'que tu es
Dis-moi tes peurs
Dis-moi qui tu es
Qui tu es
https://lyricstranslate.com

jeudi 18 juin 2020

Natasha St-Pier - Viens sois ma lumière

Dans les rues de Calcutta
Où l'on peut croiser tes pas
Et les graines de l'amour
Semées sur tout ton parcours
Tu as donné tant de joie
Et livré tant de combats
Autour et au fond de toi
On entendait cette voix
Viens
Sois ma lumière
Juste une prière
Sois ma lumière
Juste une prière
Tant de beauté en tes yeux
Que tu reflètes de Dieu
C'est le fruit de ta prière
Si fidèle sur la Terre
Les rides sur ton visage
La force du témoignage
Tu es allé jusqu'au bout
Tu as aimé malgré tout
Viens
Sois ma lumière
Juste une prière
Sois ma lumière
Juste une prière
Et sourire au moins que rien
Et ouvrir, tendre une main
Pouvoir aimer jusqu'au bout
Pouvoir aimer à genoux
Tu rêvais d'un autre monde
D'un lieu où l'amour abande
Teresa
Teresa
Et sourire au moins que rien
Et ouvrir, tendre une main
Pouvoir aimer jusqu'au bout
Pouvoir aimer à genoux
Tu rêvais d'un autre monde
D'un lieu où l'amour abande
Teresa
Teresa
Ici ou à Calcutta
Toujours le même combat
Pouvoir donner de l'amour
À tous ceux qui nous entourent
Viens
Sois ma lumière
Juste une prière
Sois ma lumière
Juste une prière
Sois ma lumière
Juste une prière
Sois ma lumière
Juste une prière
Sois ma lumière

lundi 18 mai 2020

Isabelle Boulay - C'est quoi, c'est l'habitude


Je sens qu'on s'aime moins
Peut-être même qu'on s'aime plus
Je dis ça parce qu'on ne se dit rien
Qu'on n'en discute même plus
On se raccroche à ce qu'on peut
Pour croire que l'on existe encore un peu

C'est quoi, c'est l'habitude
C'est quoi, ça vient de moi
Est-ce que l'on s'aime encore
Tu le dirais, dis-moi

C'est quoi une lassitude
C'est qui, quel est son nom
Si on ne s'aimait plus
Tu le dirais, sinon
Tu le dirais, dis pas

J'ai peur de nos manques d'efforts
Pour supporter le quotidien
Parce qu'on se connaît par cœur
Et pire, on se connaît trop bien
Pour quelques instants de bonheur
On préfère des plaisirs faciles, ailleurs

C'est quoi, c'est l'habitude
C'est quoi, ça vient de moi
Est-ce que l'on s'aime encore
Tu le dirais, dis-moi

C'est quoi une lassitude
C'est qui, quel est son nom
Si on ne s'aimait plus
Tu le dirais, sinon

C'est ça l'incertitude
Savoir à qui tu penses
Qui me ronge et me tue
Si c'est perdu d'avance

Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis pas

C'est quoi, c'est l'habitude
C'est quoi, ça vient de moi
Est-ce que l'on s'aime encore
Tu le dirais, dis-moi

C'est quoi une lassitude
C'est qui, quel est son nom
Si on ne s'aimait plus
Tu le dirais, sinon

Tu le dirais, dis pas
Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis-moi, oh...
Tu le dirais, dis-moi
Tu le dirais, dis-moi, oh...

Julia - Passe... comme tu sais


Toute la nuit, j'entends nuage
M'en veux d'avoir trébuché
La vie n'est-elle un partage?
Je me sens seule,  abandonnée
Mais comment tourner la page?
Alors, si c'est ça que tu voulais
Et comment calmer l'orage?
Ce sort qui me pèse en secret
Alors, passe comme tu sais
Mais reviens s'il te plaît
Ni toujours, ni jamais
Juste une envie qui me plaît
Pas demain, ni un jour
Pas de peut-être s'il te plaît
Ni jamais, ni toujours
Juste un ensemble, on s'aimait
L'ortie a croisé ma route
Je m'en veux d'avoir traversé
Un baume pour soigner mes coudes, je
Me sens là toute écorchée
M'évader dans les livres
C'est c'la, manger des mots, des pensées
Mais comment combler le vide
De toi qui dort dans moi en secret?
Alors passe comme tu sais
Mais reviens s'il te plaît
Ni toujours, ni jamais
Juste une envie qui me plaît
Pas demain ni un jour
Pas de peut-être s'il te plaît
Ni jamais, ni toujours
Juste un ensemble, on s'aimait
Alors, passe comme tu sais
Mais reviens, s'il te plaît
Ni toujours, ni jamais
Juste une envie qui me plaît
Ni demain ni un jour
Pas de peut-être s'il te plaît
Ni jamais, ni toujours
Juste un ensemble, on s'aimait
Alors passe, passe, passe, passe
Passe, passe, passe, passe
Alors passe, passe, passe, passe
Passe, passe, passe, passe
Alors passe, passe, passe, passe
Passe, passe, passe, passe
Alors passe, passe, passe, passe
Passe, passe, passe, passe

Julia - Et toi mon amour


Et toi, mon amour
Dis-toi bien qu'un jour
Morale en dessous
Et te casser les genoux
Dans la vie y a les baptêmes
Les blondes ont la tête pleine
J't'envisage en quarantaine
Parfois les jockeys lâchent les rênes
Et toi, mon amour
Tu m'as dit qu'un jour
Si t'es sans le sou
Élever des cariboux
Oui, merci j'ai de la peine
Non, merci pas de problème
C'est la vie et ça s'écoule
Tout le temps tu me suis, me rends maboule
Matins solitaires
Dans mes brumes, les mystères
J'ai l'âme guerrière
J'aime les choses familières
Et je cours, et sans fin
Sans arrière pensée, je sers
Ton cou d'une main
T'embrasser à perdre haleine
Folie, follows
Aime-moi si j'ose
Folie, follows
La vie en rose
Folie, follows
Vile ecchymose
Des jours trop gris
When it follows
Et toi, mon amour
Dis-toi bien qu'un jour
Morale en dessous
Et te casser les genoux
Oui, merci j'ai de la peine
Non merci, pas de "je t'aime"
C'est ma vie et ça défoule
Tout le temps tu me suis et ça me saoule
Et toi, mon amour
Juste un petit tour
Sous le sol, un trou
Et y planter un cailloux
Oui, merci j'ai de la peine
J'vais finir dans la Caspienne
C'est la vie et moi je coule
Tout le temps tu me suis et ça s'écoule
Matins solitaires
Dans mes brumes, les mystères
J'ai l'âme guerrière
J'aime les choses familières
Je cours et sans fin
Sans arrière pensée, je sers
Ton cou d'une main
T'embrasser à perdre haleine
Folie, follows
Aime-moi si j'ose
Folie, follows
La vie en prose
Folie, follows
Vile ecchymose
Des jours trop gris
When it follows
Matins solitaires
Dans mes brumes, les mystères
J'ai l'âme guerrière
J'aime les choses familières
Et je cours, et sans fin
Sans arrière pensée, je sers
Ton cou d'une main
T'embrasser à perdre haleine
Folie, follows
Aime-moi si j'ose
Folie, follows
La vie en rose
Folie, follows
Vile ecchymose
Des jours trop gris
When it follows
Et toi mon amour