dimanche 2 septembre 2018

Natasha St-Pier - Aimer c'est tout donner

Voici le plus grand amour
C'est de donner sa vie
Pour tous ceux que l'on aime
Et ceux que l'on bénits
Nous ne sommes faits
Que pour aimer

Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et redire à jamais
De toute éternité
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et se donner soi-même

Sans amour à quoi bon vivre
Et à quoi bon chanter
Sans amour à quoi bon rire
Et à quoi bon rêver

Nous ne sommes faits que pour aimer
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner

Et se donner soi-même
Et redire à jamais
De toute éternité
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et se donner soi-même

Oui, nous ne sommes faits que pour aimer
C'est notre vie, c'est notre destinée
A quoi bon vivre, et à quoi bon d'aimer
Si l'amour venait à manquer

Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et redire à jamais
De toute éternité

Aimer c'est tout donner
Aimer c'est tout donner
Et se donner soi-même
Et se donner soi-même

Aimer c'est tout donner

Jenifer - Notre idylle

Te souviens tu de l'ivresse
De nos envolées soudaines
Reconnais tu mon adresse
Nos larmes au bord de la Seine
Allons voir ce qu'il reste
De nos apnées sous le drap
Cachons les sous la veste
Toutes ces morsures qui ne s'oublient pas
Toutes ces heures passées dans tes bras
Ça ne tient à rien

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

La tête penchée en arrière
Je vois combien elle est belle
La vie qui nous laissait faire
De nos coeurs on voyait le ciel
Allons voir ce qu'il reste
De nos amours diluviennes
Et pour la beauté du geste
Refaire un tour et se faire la belle
Rouler jusqu'à se brûler les ailes
On y peut rien

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

Mon amour ne me laisse pas
Fébrile
Laisse moi partir avec toi
En exil
Mon amour je baisse les bras
En péril
Je me sens si loin de toi
Notre idylle

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

Mon amour est-ce qu'on se laissera
Fébriles, fébriles
Autant la crier sur les toits
Notre idylle, notre idylle
Avant que la vie se joue de nos failles
Effaçons les preuves et les détails
Mon amour est-ce qu'elle s'en sortira
Notre idylle, idylle

mercredi 11 juillet 2018

Joyce Jonathan - Pas besoin de toi


Sur l’oreiller une larme
Dans mon souvenir un drame
Tout ce qu’il m’a laissé
Un pas que l’on croit entendre
Une voix que l’on veut surprendre
Je sais c’est du, du passé

J’m'en fous
J’ai pas besoin de toi
Pas besoin de tes bras
Ton image reflète ce que j’aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
Cours cours loin
Le chemin est long
Avant qu’une autre te prenne la main

Ensorcelée ces soirs,
Je continue à y croire

A lui, à nous
Un bout de tissu parfumé
Le temps ne l’a pas enlevé
De ça, de moi, de tout

J’m'en fous
J’ai pas besoin de toi
Pas besoin de tes bras
Ton image reflète ce que j’aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
Cours cours loin
Le chemin est long
Avant qu’une autre te prenne la main

hehe hehe haha hehe papalapalapa
papalapalapa
papalapalapa pa

j'men fous
j'ai pas besoin de toi
pas besoin de tes bras
ton image reflète ce que j'aime pas
Quels que soient les recours
les appels au secours
surtout ne te retourne pas
cours cours loin
le chemin est long
avant qu'une autre te prenne la main

Avant qu'une autre te prenne la main
Avant qu’une autre te… te prenne la main

mardi 10 juillet 2018

Mylène Farmer - Bleu Noir


Je marche vers les ténèbres
Vers l’horizon funeste
Mais la vie qui m’entoure et me baigne
Me dit quand même ça vaut la peine

Et qui peut se mouvoir
Dans ce convoi de larmes
Je te dedie ma mort
Et je saigne, saigne encore
Mais…

La bataille est belle
Celle de l’amour
Disperse tout
La bataille est celle
De long, long jours
Mon amour

L’on peut se retourner
Mais le ruisseau ressemble a l’eau
Quand tu pars
Il n’est reste qu’un bleu noir

Je tombe en défaillance
Vienne ma délivrance
Me dis quand même qu’au fond de ma peine
Survit coeur couleur vermeille
Qui bat…car

La bataille est belle
Celle de l’amour
Disperse tout
La bataille est celle
De long, long jours
Mon amour

dimanche 8 juillet 2018

Najoua Belyzel "La Bienvenue"


Elle avance en silence, les yeux baissés, elle n'ose pas
S'affranchir de l'absence d'une mère qui ne l'aimait pas
Elle n'était pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Elle n'était pas la bienvenue, juste une vie de plus

Et tous les hommes la dérangent, la solitude naît dans leurs draps
Elle fait des rêves étranges sur un père qu'elle ne connaît pas
Elle n'était pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Elle n'était pas la bienvenue, juste une vie de plus

Mais mon Dieu, qu'elle est belle quand coule son rimmel
À tomber des étoiles qu'elle ne voit pas
Lui destiner des ailes pour rester fidèle
À ce qui lui est écrit, oui mais elle n'a pas
Le sentiment que tout ira bien, ça lui est égal
Le sentiment que tout ira bien, elle a mal

Elle appelle en urgence un ciel qui ne lui répond pas
Elle n'est qu'évanescence, c'est ce qu'elle dit et ce qu'elle croit
Quand on n'est pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Quand on n'est pas la bienvenue et qu'on se sent perdue

Mais mon Dieu, qu'elle est belle quand coule son rimmel
À tomber des étoiles qu'elle ne voit pas
Lui destiner des ailes pour rester fidèle
À ce qui lui est écrit, oui mais elle n'a pas
Le sentiment que tout ira bien, ça lui est égal
Le sentiment que tout ira bien, elle a mal, mal, si mal, oh mal

Quand on n'est pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Quand on n'est pas la bienvenue et qu'on se sent perdue

Quand on n'est pas la bienvenue, non pas la bienvenue
Mais mon Dieu, qu'elle est belle quand coule son rimmel
Mais mon Dieu, qu'elle est belle quand coule son rimmel
Non, pas la bienvenue.

vendredi 6 juillet 2018

Kamini - Eul'Vraie France

[Intro]
Eul'Vraie France, Eul'Vraie France
T'as Quoi ? Eul'Vraie France
Eul'Vraie hein

[Refrain 1] x4
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil

[Couplet 1]
Pas de transport en commun, Eul'Vraie France
Mille habitants, un médecin, Eul'Vraie France
C'est le désert médical, pas d'hôpital à moins d'cents balles
C'est encore, si t'as d'la chance
Fermeture de l'usine, Eul'Vraie France
Fermeture de l'école, Eul'Vraie France
Fermeture de la ferme avec fermeté
Ta gueule, tu l'as ferme avec urgence

[Refrain 1] x2
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil

[Pont]
Pas de boîte branchée, Eul'Vraie France
Peur des étrangers, Eul'Vraie France
Front National en tête, Eul'Vraie France
Flow qui rentre dans la tête, Eul'Vraie France

[Refrain 2]
Eul'Vraie France (x8)
Eul'Vraie de vrai, ceux qui parlent vrai
Celle d'Eul vraie vie, mon gars ouais, pas celle d'Eul télé
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil
Eul'Vraie de vrai, ceux qui parlent vrai
Celle d'Eul vraie vie, mon gars ouais, pas celle d'Eul télé

[Couplet 2]
Bienvenue dans le monde rural, Eul'Vraie France
Où il s'passe que dalle, Eul'Vraie France
On parle de ton bled, que si y'a scandale
Un crime brutal qui frôle la démence
Chez nous y'a pas trop d'Bitch, plutôt des vaches et des biches
Nos vies, c'est pas des clips
"Y'a pas de réseau, tu flippe (flippe)"
Là d'où je viens, y'a pas de Louboutins
Ni de stars, ni de bling-bling
Là d'où je viens, y'a pas de Ferrari
Mais des bagnoles en mode tuning
Pas de maison d'quartier, Eul'Vraie France
T'façon, y'a même pas d'quartier, Eul'Vraie France
Toujours les derniers servis, Eul'Vraie France
Marre d'avoir à survivre, Eul'Vraie France

[Refrain 2]
Eul'Vraie France (x8)
Eul'Vraie de vrai, ceux qui parlent vrai
Celle d'Eul vraie vie, mon gars ouais, pas celle d'Eul télé
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil
Ici, ici c'est pas Paris
Ici, c'est pas pareil
Eul'Vraie de vrai, ceux qui parlent vrai
Celle d'Eul vraie vie, mon gars ouais, pas celle d'Eul télé

[Outro]
Eul'Vraie France, Eul'Vraie, à Paris, ils ont Neymar
Et nous ici, on en a marre, Eul'Vraie France, Eul'Vraie France
Eul'Vraie France
C'est l'vraie France
C'est là à qui personne pense
C'est ça l'état d'urgence
Ça frôle la démence, c'est l'vraie France
Eul'Vraie France (x8)

dimanche 1 juillet 2018

Joyce Jonathan - "On"

On est tant, on est tout, on est si peu de choses
Et tellement tout qu'on ne sait plus très bien pourquoi on joue
On se laisse, on se lasse, on abandonne vite à la surface
Et quand tout dégringole (quand tout dégringole) on se carapace

J'tape plus fort
Et je passe à tabac tous mes remords
Je me battrais sans abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On
J'tape plus fort
Quand au fond de la poitrine ça cogne
Je prendrai soin de n'abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On

On se pare, on se marre, on s’égare en chemin, on redémarre
On se met mal pour un soir juste pour voir
On s'éteint, on s’épaule, on repousse les trains, on tient des rôles
Et ma main dans la tienne me fait du bien

J'tape plus fort
Et je passe à tabac tous mes remords
Je me battrais sans abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On
J'tape plus fort
Quand au fond de la poitrine ça cogne