lundi 4 janvier 2016

Louane - JOUR 1

Jour 1
amour numéro 1
C'est l'amour suprême
Dis-moi que tu m'aimes

Je veux
un jour numéro 2
une suite à l'hôtel
supplément mortel

Je t'ai regardé toute la nuit
danser sur mon âme n'est plus permis

9 jours
la vie c'est du velours
et l'éternité
une nécessité

Jour 10
variation du délice
que voudrais-tu faire?
une ballade en mer

Chaque jour dépendance à l'amour
Pas de danse autour

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient
x2

100 jours
si c'était un jour sans
sans en avoir l'air
de l'orage dans l'air

Jour 1000
t'as touché dans le mille
essence térébenthine
cachée dans la poitrine

Chaque jour dépendance à l'amour
Pas de danse autour

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient
x5

samedi 2 janvier 2016

Jenifer - Les Jours Electriques

On se regarde à peine
C'est sensitif
C'est sans raison
Aucun anathème

Tu as les lèvres rouges
De rêves roses
Je mets du rouge à lèvres
Au fond de tes pupilles luit

La fièvre d'être à deux
La flamme et le feu
Sur un incendie
Je souffle

Au diable les enfers
Au paradis des amours
Je suis libre et légère
Tu seras pendu à mon cou

Adieu les enfers
Au paradis des amours
Je suis libre et légère...
Je foutrai tout en l'air
Je foutrai tout en l'air

Il n'y a pas de trêve
Le coeur est la raison
Des allers-retours
Des sensations

Un jour à l'Est
Un jour à l'Ouest
Tous les jours sont électriques

Au diable les enfers
Au paradis des amours
Je suis libre et légère
Tu seras pendu à mon cou

Adieu les enfers
Au paradis des amours
Je suis libre et légère...
Je foutrai tout en l'air
Je foutrai tout en l'air

Je foutrai tout en l'air

Au diable les enfers
Au paradis des amours
Je suis libre et légère
Tu seras pendu à mon cou

Adieu les enfers
Au paradis des amours
Je suis libre et légère...
Je foutrai tout en l'air
Je foutrai tout en l'air

Adieu les enfers
Les jours électriques

Jenifer - Je danse

J'ai, un peu de mal
à trouver le sommeil
Quand je t'imagine
A ses monts et merveilles
Alors j'enfile une veste
Et un verre de vodka
Tant pis si j'empeste
La trouille et le tabac

Je danse jusqu'à rire
Je prie le jour de ne jamais revenir
J'ai moins peur à vrai dire
Des vampires que de ton souvenir
Je danse jusqu'à rire
La nuit la vie est moins pire
J'ai moins peur à vrai dire
Des vampires que de ton souvenir

Seule je rejoins le centre
De la ville et de l'univers
Je tourne en rond dans le ventre
De ce monde qui tourne à l'envers
Saoul, je suis sur la piste
Écris mes maux d'amours à l'oreille
De choristes d'un tube de mauvais goût
De mauvais goût

Je danse jusqu'à rire
Je prie le jour de ne jamais revenir
J'ai moins peur à vrai dire
Des vampires que de ton souvenir
Je danse jusqu'à rire
La nuit la vie est moins pire
J'ai moins peur à vrai dire
Des vampires que de ton souvenir

Tout le monde se fout de mes raisons
La nuit se pose moins de questions
Dans le berceau des petites gloires
On veut du rêve pas de l'espoir
Tout le monde se fout de mes raisons
La nuit se pose moins de questions
Les loups ne donne pas de prénom
Ils pissent partout et puis s'en vont

On est quand même en avance
Dès qu'on connait quelques pas de danses
Je ferais bien tourner la chance
Et virevolter mes cavalières de transes

Mais ce n'est pas encore ce soir
que quelques part remplacerons
la beauté ou le pouvoir
et je rentre à la maison
Et ma baignoire, c'est une crique
Et à la télé c'est l'Afrique
Et tu me manques
Et la musique dans mes oreilles c'est la panique

Ce soir encore je t'en ai voulu
Ce soir encore je me suis déçue
J'ai joué sur le bord en espérant tomber des nues
Mais tu me manques encore, tu me manques

Je danse jusqu'à rire
Je prie le jour de ne jamais revenir
J'ai moins peur à vrai dire
Des vampires que de ton souvenir
Je danse jusqu'à rire
La nuit la vie est moins pire
J'ai moins peur à vrai dire
Des vampires que de ton souvenir

Sofia Essaidi - Femme D'Aujourdhui

Marche après marche
Ya des descentes si lentes
Qu'on voit pas qu'elles nous mentent
Marche après marche,
J'ai remonté la pente
J'ai pris les places vacantes

Marche après marche
On va jusqu'à l'impasse
Si on trouve pas sa place
Marche après marche
Ou ça passe ou ça casse
Je veux pas qu'on m'efface

Jour après jour,
J'ai rien laissé tombé,
J'ai rien laissé passé
Jusqu'à l'amour,
Je m'suis tenue au quai
A la force des poignets

REFRAIN

Je suis
Une femme d'aujourd'hui
Je suis
Je suis d'ailleurs ici
Une femme qui se dévoile
Et qui suit ses envies
Je suis
Une femme aujourd'hui
Je vis
Sans faire de compromis
Mon coeur est tout à moi
Mon corps n'est pas soumis
Je suis
Une femme d'aujourd'hui

Marche après marche
Il faut tenir la rampe
On doit donner l'exemple
Monter les marches
Pour pas tomber plus bas
On n'a pas d'autre choix

Peine après peine
On fait comme si on s'aime
Et on avance quand même
Cri après cri
On s'accroche au besoin
D'aller toujours plus loin

REFRAIN

Marche après marche
Contre les préjugés
Là où je marche
C'est la tête relevée

REFRAIN

Elodie Frégé - Un Jour Mon Prince Viendra

Un jour mon prince viendra,
Un jour on s'aimera,
Dans son château heureux comme avant,
Goûter le bonheur qui nous attend.

Quand le printemps un jour ranimera l'amour,
Les oiseaux chanteront,
Les cloches sonneront,
L'union de nos cœurs, un jour.

Un jour mon prince viendra,
Un jour on s'aimera,
Dans son château heureux comme avant,
Goûter le bonheur qui nous attend.

Quand le printemps un jour ranimera l'amour,
Les oiseaux chanteront,
Les cloches sonneront,
L'union de nos cœurs, un jour, un jour, un jour.

Céline Dion - Parler à mon père

Je voudrais oublier le temps
Pour un soupir pour un instant
Une parenthèse après la course
Et partir où mon cœur me pousse

Je voudrais retrouver mes traces
Où est ma vie où est ma place
Et garder l'or de mon passé
Au chaud dans mon jardin secret

Je voudrais passer l'océan, croiser le vol d'un goéland
Penser à tout ce que j'ai vu ou bien aller vers l'inconnu
Je voudrais décrocher la lune, je voudrais même sauver la terre
Mais avant tout je voudrais parler à mon père
Parler à mon père...

Je voudrais choisir un bateau
Pas le plus grand ni le plus beau
Je le remplirais des images
Et des parfums de mes voyages

Je voudrais freiner pour m'asseoir
Trouver au creux de ma mémoire
Des voix de ceux qui m'ont appris
Qu'il n'y a pas de rêve interdit

Je voudrais trouver les couleurs, des tableaux que j'ai dans le cœur
De ce décor aux lignes pures, où je vous vois et me rassure,
Je voudrais décrocher la lune, je voudrais même sauver la terre,
Mais avant tout, Je voudrais parler à mon père...
Je voudrais parler à mon père...

Je voudrais oublier le temps
Pour un soupir pour un instant
Une parenthèse après la course
Et partir où mon cœur me pousse

Je voudrais retrouver mes traces
Où est ma vie, où est ma place
Et garder l'or de mon passé
Au chaud dans mon jardin secret

Je voudrais partir avec toi
Je voudrais rêver avec toi
Toujours chercher l'inaccessible
Toujours espérer l'impossible

Je voudrais décrocher la lune,
Et pourquoi pas sauver la terre,
Mais avant tout, je voudrais parler à mon père
Parler à mon père...
Je voudrais parler à mon père
Parler à mon père...