samedi 18 octobre 2014

Brigitte - À bouche que veux-tu

Viens ce jour, ma peau ne sait plus attendre
Viens cours, des papillons au creu du ventre
Viens me porter secours, je brule de nous imaginer
Le vent et les chanson d'amour en sucre
Me font toujours autan d'effet
J'ai peur de nous, j'ai pas envie de résister
J'ai peur de nous, la raison n'est pas notre alié
Tour à tour on se tourne autour, sans jamais avoir basculer
Les jeux interdit, ton humour abstrait
Me font toujours autan d'effet

Parararpapara parararpapara
Parararpapara parararpapara
Parararpapara parararpapara

Viens ce jour, ma peau ne sait plus attendre
Viens cours, des papillons au creu du ventre
Viens me porter secours, je brule de nous imaginer
Le vent et les chanson d'amour en sucre
Me font toujours autan d'effet
J'ai peur de nous, j'ai pas envie de résister
J'ai peur de nous, la raison n'est pas notre alié
Tour à tour on se tourne autour, sans jamais avoir basculer
Les jeux interdit, ton humour abstrait
Me font toujours autan d'effet

Parararpapara parararpapara
Parararpapara parararpapara
Parararpapara parararpapara

Tu le sais, une evidence de tout les diables
Je le sais, sucomber est inévitable
Car dans ce paradis, s'offrire a bouche que veux-tu

Parararpapara parararpapara
Parararpapara parararpapara
Parararpapara parararpapara

Le jour se lève, la fievre prend fin
M'aimeras tu demain?
Et mes lèvres posés sur tes mains
M'aimeras tu demain?


mercredi 15 octobre 2014

Coeur de Pirate || Ensemble

Côte contre côte nos corps vibrent partant
Et dans ces courses sans dérive
On tombe presque hors champ
Et dans tes rires qui défoncent plus que l'égo qui te prend
Tu nous réduis à l'impossible dans tes tourments

Et sans gêne tu te défonces, tu ne comprends pas
Car nous avions une belle histoire, tu le nieras pas
Par contre tes cris défoncent les murs de ton appartement
Pour atteindre mon cœur qui meurt un peu plus à chaque instant

Car ensemble rime avec désordre,
Et l'homme que tu es n'est plus que discorde
Car ce que tu es rime avec regret
Pour ma part je n'ai que ceux qui restent à jamais

Tête contre tête tu m'as vaincu juste à temps
Et quand tu es revenu
Tu n'étais plus comme avant
Et tes mensonges tiennent le seul homme que tu pourrais être
Mes plaies s'ouvrent un peu plus à chaque fois que tu t'entêtes

Et sans gêne tu te défonces, tu ne comprends pas
Que tu détruis une belle histoire, je le nierai pas
Par contre nos cris détruisent les murs de ton appartement
Pour atteindre l'amour qui meurt un peu plus à chaque instant

Car ensemble rime avec désordre,
Et l'homme que tu es n'est plus que discorde
Car ce que tu es rime avec regret
Pour ma part je n'ai que ceux qui restent à jamais

Car ensemble rime avec désordre,
Et l'homme que tu es n'est plus que discorde
Car ce que tu es rime avec regret
Pour ma part je n'ai que ceux qui restent à jamais

COEUR DE PIRATE - Comme des enfants (clip officiel)

Alors tu vois, comme tout se mêle
Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête
Ton rire me crie, de te lâcher
Avant de perdre prise, et d'abandonner
Car je ne t'en demanderai jamais autant
Déjà que tu me traites, comme un grand enfant
Et nous n'avons plus rien, à risquer
À part nos vies qu'on laisse de coté

Ref.
Et il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort

C'en est assez de ces dédoublements
C'est plus dur à faire, qu'autrement
Car sans rire c'est plus facile de rêver
À ce qu'on ne pourra, jamais plus toucher
Et on se prend la main, comme des enfants
Le bonheur aux lèvres, un peu naïvement
Et on marche ensemble, d'un pas décidé
Alors que nos têtes nous crient de tout arrêter

Ref.
Il m'aime encore, et toi tu m'aime encore plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime encore plus fort
Et malgré ça , il m'aime encore, et moi je t'aime encore plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime encore plus fort

Encore, et moi je t'aime encore plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime encore plus fort
Et malgré ça , il m'aime encore, et moi je t'aime encore plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime encore plus fort
Et malgré ça , il m'aime encore et moi je t'aime encore plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime encore plus fort
Et malgré ça , il m'aime encore et moi je t'aime encore plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime encore plus fort

samedi 4 octobre 2014

Natasha St-Pier - Bonne nouvelle

Tant qu'il aura des hommes
Pour nous faire tourner la tete
Des baisers volés rouge pomme
Des regards ou le temps s'arrete
Tant qu'il aura des beaux parleurs
Et des fleurs pour les pardonner
Il y aura dans les hauts-parleurs
Une femme pour fredonner
Bonne nouvelle
La vie est belle
Bonne nouvelle
La vie est belle
Bonne nouvelle
Tant qu'il y aura la gene
Des tous premiers baisers
Des arretes dans les sirenes
Des intrépides pour les avaler
Tant qu'il y aura pdc des menteurs
Et des fleurs pour les pardonner
Il y aura dans les hauts-parleurs
Une femme pour fredonner
Bonne nouvelle
La vie est belle
Bonne nouvelle
La vie est belle
Comme la vie est belle
Comme la vie est belle
Tant que tes mains seront
A l'abri sous mes collants
Que tous mes matins verront
Se décoller tes yeux d'enfants
Pour le pire et pour le meilleur
Tant que tu me souriras
Je serai dans les hauts-parleurs
Cette femme qui fredonnera
Bonne nouvelle
La vie est belle
Bonne nouvelle
La vie est belle
Comme la vie est belle
Comme la vie est belle
Bonne nouvelle

Mylène Farmer - XXL (clip)

Qu'on soit des filles de cocktails belles
Qu'on soit des filles des fleurs de poubelles
Toutes les mêmes
Qu'on soit des croissants de lune
Qu'on soit des monts de Saturne
Pour l'I.V.G. ou en bulle nous on a

On a besoin d'amour
On a besoin d'amour
Besoin d'un amour XXL
On veut de l'amour XXL

Qu'on soit des filles de l'histoire rares
Qu'on soit des filles des fleurs de trottoirs
C'est comme ça
Qu'on soit Paul en Pauline
Faire la Une des magazines
Négatives ou positives toutes les filles

Elles ont besoin d'amour
On a besoin d'amour
Besoin d'un amour XXL
On veut de l'amour XXL

On a besoin d'amour
Besoin d'une flamme
Et de vague à l'âme
On a besoin d'amour
Besoin d'un regard
De peau et de larmes
Besoin d'un amour XXL
Besoin d'une flamme
Et de vague à l'âme
On veut de l'amour XXL
Besoin d'un regard
De peau et de larmes

Lorie - A 20 ans

À 20 ans, on se sent
Encore une âme un peu fragile
Mais pas si docile
On apprend, poliment
A contrôler ses impatiences
Et sa belle insolence

Mais je sais que l'amour me guidera
Mais je sais
Que la vie continuera ses bienfaits
Que mon étoile là-haut
Ne me lâchera pas de sitôt

{Refrain:}
À 20 ans
On est invincible
À 20 ans
Rien n'est impossible
On traverse les jours, en chantant
Et l'amour c'est plus important
À 20 ans

Gentiment
On oublie les bonnes manières
Et toutes les galères
On comprend, fatalement,
Que cendrillon jette la pierre
À la vilaine sorcière
Mais je sais
Que l'amour me guidera
Mais je sais
Que la vie continuera ses bienfaits
Que mon étoile là-haut
Ne me lâchera pas de sitôt

{au Refrain}

On ose tout dire
Insouciant
Mais avec le sourire
On traverse les jours, en chantant
S'il faut parler d'avenir
Sachez que l'on est bien assez grand
À 20 ans
Même si l'on se sent tellement fort et différent

À 20 ans
Parfois dans les remords
On se sent
Perdu en désaccord
Pleurer le grand amour, en chantant
Il viendra un jour, il faut du temps

{Refrain:}
À 20 ans
Rien n'est impossible
On traverse les jours, en chantant
Et l'amour c'est plus important
À 20 ans
On ose tout dire
Insouciant
Mais avec le sourire
Pleurer le grand amour, en chantant
Il viendra un jour, il faut du temps
À 20 ans...

Zaho - Tout est pareil

J'aurais déjà laissé tomber,
Si j'avais eu le courage,
Je ne sais pas si j'ai bien fait,
Le temps le dira

Non je ne veux pas de trophée
Quand je te remonte le moral,
Ni que tu sois parfait,
Un geste suffira

Ah à chaque fois j'espère et je cours,
Je n'ai jamais fini de faire le tour,
Le poids que je porte est trop lourd,
Au secours!
Ayayaya haa

J'explose en mille morceaux je disparais,
Je fais les cents pas pour trouver la paix,
Comme d'hab, d'habitude rien n'a changé,
Oui j'ai beau essayer...
Tout tout tout est pareil, eh eh eh eh
Rien n'a changé, eh eh eh eh
Tout est pareil, eh eh eh eh
Rien n'a changé, eh eh eh eh

Des excuses pour le passé,
Toute la vie t'en auras,
J'veux une raison pour avancer,
Cherche, peut-être que tu trouveras

Je ne fais que passer,
Et jamais tu ne m'auras,
C'est ce que je pensais,
Advienne que pourra

Ah à chaque fois j'espère et je cours,
Je n'ai jamais fini de faire le tour,
Le poids que je porte est trop lourd,
Au secours!
Ayayaya haa

J'explose en mille morceaux je disparais,
Je fais les cents pas pour trouver la paix,
Comme d'hab, d'habitude rien n'a changé,
Oui j'ai beau essayer...
Tout tout tout est pareil, eh eh eh eh
Rien n'a changé, eh eh eh eh
Tout est pareil, eh eh eh eh
Rien n'a changé, eh eh eh eh

Comme d'hab d'habitude,
Tu me pousses à la faute,
Comme d'hab d'habitude
T'y arrives, je me révolte,
Comme d'hab d'habitude
C'est toi et pas un autre,
Comme d'hab d'hab
Tout tout tout est pareil, eh eh eh eh
Rien n'a changé, eh eh eh eh
Tout est pareil, eh eh eh eh
Rien n'a changé, eh eh eh eh
Tout est pareil

J'explose en mille morceaux je disparais,
Je fais les cents pas pour trouver la paix,
Comme d'hab, d'habitude rien n'a changé,
Oui j'ai beau essayer...
Tout tout tout est pareil
Tout est pareil

Coeur de Pirate - Place de la République

On s’est connus le temps de plaire
Aux exigences qu’on s’est créées, mais on s’y perd
Tu n’es qu’à quelques kilomètres
Et nos cœurs, nos cœurs sont restés dans cette mer
J’ai couru en longeant la Seine
En espérant te retrouver, l’âme sereine
J’ai couru sans savoir comment
Ni pourquoi on s’emballe,
On ne s’est connus qu’un moment

Et je ne sais plus si tu en vaux la peine
C’est plutôt dur d’en être certaine
Et quand tu seras à la Porte des Ternes
Ce soir, ne m’oublie pas
Je t’attendrai au moins le temps de dire
Que j’ai voulu prendre le plus grand risque
Un soir qui m’a rendue bien triste
Un soir, Place de la République

Et comme tu vois, c’est bien la fin
Je dois traverser l’océan demain matin
De tes bras, je m’arracherai tout doucement
Et c’est la réalité qui m’attend
Je sais, ton cœur est habité
Par une ou d’autres filles qui t’ont marqué
Moi je suis moins forte que les autres
Mais j’espère tant te manquer, tant me démarquer

Et je ne sais plus si tu en vaux la peine
C’est plutôt dur d’en être certaine
Et quand tu seras à la Porte des Ternes
Ce soir, ne m’oublie pas
Je t’attendrai au moins le temps de dire
Que j’ai voulu prendre le plus grand risque
Un soir qui m’a rendue bien triste
Un soir, Place de la République

Margaux Avril - Encore Une Histoire

Un beau jour d'été j'emballe tout prête à partir
Une senteur de vacances se glisse dans mes romans.
A peine le temps d'une bouteille et j'arrive quand tu dois y aller.
Un souvenir de plus, prête à cicatriser.

A chaque fois c'est pareil,
Tu seras comme irréel,
Car chaque fois c'est pareil

Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage
Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage

J'ai laissé tes promesses collées sur mon visage
Des silences qui m'emportent un peu plus loin du rivage.
Le décor a changé, l'émotion retombé,
L'affaire est réalisée que je te t'avais oublié

A chaque fois c'est pareil,
Tu seras comme irréel,
Car chaque fois c'est pareil

Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage
Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage
[x2]

Joyce Jonathan - Ça Ira

Dis moi que si tu es là ce n'est pas juste pour mes jolis yeux
Dis moi qu'au delà de ça y'a d'autres raisons qui te rendent heureux
Dis moi si tu aimes biens bien nos paresses et nos matins d'amoureux
Dis moi que c'est un début mais que tu vois déjà la suite à deux
Dis moi que je suis la seule que tu n'aies jamais autant désirée
Je n'ai pas de rendez vous, plus de rencard que j'ai envie d'accepter
Avec toi c'est évident je suis prête à oublier mon passé
J'ai toujours aimé charmer mais peu importe qu'il n'y a qu'à toi que je plais

Moi je me dis que c'est toi
Et je sais que tu y crois
Tu es celui qui rythme mes bonheurs,
Qui rythme mes humeurs
Juste comme ça
Et je me dis que c'est toi
Et pour la toute première fois
Pardonne moi mes doutes et mes colères
Le temps fera l'affaire
Et toi et moi
Oh ça ira

J'aime les airs assurés que tu empruntes aux plus beaux monuments
Ton regard doux comme un secret tes caresses aux limites de l'indécent
Tu comprends tous mes silences chacun de mes petits moments d'absence
Si je vais au paradis j'suis pas sur de voir la différence

Moi je me dis que c'est toi
Et je sais que tu y crois
Tu es celui qui rythme mes bonheurs,
Qui rythme mes humeurs
Juste comme ça
Et je me dis que c'est toi
Et pour la toute première fois
Pardonne moi mes doutes et mes colères
Le temps fera l'affaire
Et toi et moi

Je me dis prenons des risques et de toute façon c'est trop tard
Au pire on aura des souvenirs des jolis moments dans les tiroirs
J'ai peur de ta gentillesse elle promet tant de bonheur
Oh tu sais j'ai peur

Je me dis que c'est toi
Et je sais que tu y crois
Tu es celui qui rythme mes bonheurs,
Qui rythme mes humeurs
Juste comme ça
Et je me dis que c'est toi
Et pour la toute première fois
Pardonne moi mes doutes et mes colères
Le temps fera l'affaire
Et toi et moi
Oh ça ira

Je me dis que c'est toi
ça ira
Je sais que tu y crois,
oh ça ira
Et toi et moi juste comme ça
Je me dis que c'est toi
Je sais que tu y crois,
Et toi et moi juste comme ça

Marilou - Chante

Tu peux tomber si haut parfois de l'or à la poussière
Mais n'oublie jamais ça
Tu peux grandir dans des draps de soie et croiser une lumière
Mais ne perds jamais ça
Ce cadeau, ce besoin, ce combat

Et chante pour tous comme pour toi
Pour soigner tes blessures pour la joie d'un ami
Chante même sans savoir pourquoi
Quelques mots qui rassurent ou la douleur d'un cri
Chante c'est ta vie

Tu peux vivre en croyant avoir tout et perdre l'essentiel
Et n'oublie jamais ça
Tu peux douter, tomber à genou te détourner du ciel
Mais ne perds jamais ça
Cette force, cet élan, cet espoir

Et chante pour tous comme pour toi
Pour soigner tes blessures pour la joie d'un ami
Chante même sans savoir pourquoi
Quelques mots qui rassurent ou la douleur d'un cri
Chante c'est ta vie

Elle est remplie de feu, de fièvre et de larmes
Mais de tellement d'amour aussi

Chante, pour toi même pour rien
Pour des milliers de gens ou le coeur d'un voisin
Chante si ça te fait du bien
Pour le bleu d'un amour ou le gris d'un chagrin
Chante pour tous que tu veux pour toi
Pour soigner tes blessures Pour la joie d'un ami
Chante même sans savoir pourquoi
Quelques mots qui rassurent ou la douleur d'un cri
Chante c'est ta vie

C'est ta vie

Kate Ryan - La Promesse

J’irai a ton secours
Je laiss’rai mes amours
Si tu me fais sur I’heure
Une place dans ton coeur
Je ne peux vivre que dans ta lumiere
Avec toi j’irai jusqu’au bout de la terre
Tous les jours

Souviens-toi de nos idéaux
Doux parfum du passé
J’ai gardé tous nos reves au chaud
La promesse n’est pas oublié
La promesse n’est pas oublié

Les désirs me déchirent
Les secrets me dévorent
Retiens-moi je chavire
Quand j’ai la fievre au corps
Tu es celui qui comprend mes silences
Un coup de cour souffle de providence
Tous les jours

Souviens-toi de nos idéaux
Doux parfum du passé
J’ai gardé tous nos reves au chaud
La promesse n’est pas oublié
La promesse n’est pas oublié

Je ne peux vivre que dans ta lumiere
Avec toi j’irai jusqu’au bout de la terre
Tous les jours

Souviens-toi de nos idéaux
Doux parfum du passé
J’ai gardé tous nos reves au chaud
La promesse n’est pas oublié
La promesse n’est pas oublié

Isabelle Boulay - Parle-Moi

Je ne sais plus comment te dire
Je ne trouve plus les mots
Ces mots qui te faisaient rire
Et ceux que tu trouvais beaux

J'ai tant de fois voulu t'écrire
Et tant de fois courbé le dos
Et pour revivre nos souvenirs
J'ai même aussi frôlé ta peau

[Répétition] :
Oh, dis-moi
Regarde-moi
Je ne sais plus comment t'aimer
Ni comment te garder

Parle-moi
Oui parle-moi
Je ne sais plus pourquoi t'aimer
Ni pourquoi continuer

Tu es là, mais tu es si loin,
De moi

Je ne sais plus comment poursuivre
Cet amour qui n'en est plus
Je ne sais plus que souffrir
Souffrir autant que j'y ai cru

Mais je sais qu'il me faut survivre
Et avancer un pas de plus
Pour qu'enfin cesse la dérive
Des moments à jamais perdus

[Répétition]

Oh, dis-moi
Regarde-moi
Il y a la vie dont on rêvait
Celle qui commençait
Oh, parle-moi
Parle-moi
Je ne sais plus pourquoi t'aimer
Ni comment continuer

Oh, dis-moi
Oh, dis-moi
Dis-moi, si tout est terminé
Si je dois m'en aller

Oh, parle-moi
Parle-moi
Regarde-moi x4

Zaz - Si

Si j'étais l'amie du bon Dieu.
Si je connaissais les prières.
Si j'avais le sang bleu.
Le don d'effacer et tout refaire
Si j'étais reine ou magicienne,
princesse, fée, grand capitaine,
d'un noble régiment.
Si j'avais les pas d'un géant.

Je mettrais du ciel en misère,
Toutes les larmes en rivière,
Et fleurirais des sables où filent même l'espoir
Je sèmerais des utopies, plier serait interdit,

On ne détournerait plus les regards.

Si j'avais des milles et des cents,
Le talent, la force ou les charmes,
Des maîtres, des puissants.
Si j'avais les clés de leurs âmes.
Si je savais prendre les armes,
Au feu d'une armée de titans.
J'allumerais des flammes,
Dans les rêves éteints des enfants.
Je mettrais des couleurs aux peines.
J'inventerais des Éden.
Aux pas de chances, aux pas d'étoiles, aux moins que rien.

Mais je n'ai qu'un cœur en guenille,
Et deux mains tendues de brindilles.
Une voix que le vent chasse au matin.
Mais si nos mains nues se rassemblent,
Nos millions de cœurs ensembles.
Si nos voix s'unissaient,
Quels hivers y résisteraient ?

Un monde fort, plus d'terreur,
Nous bâtirons dans ces cendres
Peu à peu, miette à miette,
goutte à goutte et cœur à cœur.

Peu à peu, miette à miette, ,
goutte à goutte et cœur à cœur.