mardi 10 septembre 2019

Natasha St-Pier - Alors On Se Raccroche


Je n'arrive plus à te surprendre
Mais c'est peut être normal
Que l'amour devienne machinal
Et tes mains de moins en moins tendres
Je n'arrive plus à t'atteindre
Il y a comme un goût de soufre
Dans une fissure qui s'engouffre
Et nous empêche de nous rejoindre

On ne trouve plus pour se séduire
Que des plaisirs illusoires
Auxquels on fait semblant de croire
Pour ne pas voir qu'on chavire

(refrain)
Alors on se raccroche
A des branches qui se brisent
Alors on se raccroche
Jusqu'à un jour lâcher prise
Alors on s'habitue
Comme on s'habitue à tout
Et puis on continue
Comme on va jusqu'au bout
Et puis on continue
Même si c'est du temps perdu

Les années me feront moins belle
Moins désirable à tes côtés
Bien sûr je sais que s'être aimé
Ne rend jamais rien éternel

Mais je n'arrive plus à tricher
À supporter que les passions
Fassent place à la compassion
Qu'on ne s'aime plus qu'en pointillés

(refrain)

Alors on se raccroche (x2)
Alors on s'habitue
Comme on s'habitue à tout
Et puis on continue
Comme on va jusqu'au bout
Et puis on continue
Même si c'est du temps perdu

Alors on se raccroche (x4)
Alors on s'habitue
Comme on s'habitue à tout
Et puis on continue
Même si c'est du temps perdu
Alors on se raccroche (x2)
Même si c'est du temps perdu (x2)

vendredi 6 septembre 2019

Jenifer - C'Est De L'Or



La tendresse
Que tu mets dans ma voix
Tous tes gestes
Sans orages, ni combats

Les larmes
Que tu n'as pas fait couler


Tous ces drames
Que tu as su m'éviter

C'est de l'or
Que tu mets dans mon corps
Des trésors
D'amour qui me dévore
C'est un sort

Que tu lances à  mon corps
Des accords
D'ivresse qui s'évaporent
Oui, c'est de l'or


Les silences
Que tu as su désarmer
Tous tes sens
Qui m'apprennent à  aimer

Et ma peau
Que toi seul sais calmer
Tous tes mots
Qui me font avancer

C'est de l'or
Que tu mets dans mon corps
Des trésors
D'amour qui me dévore
C'est un sort

C'est de l'or,
Que tu mets dans mon corps,
Des trésors d'amour
Qui me dévorent...

C'est de l'or
Que tu mets dans mon corps
Des trésors
D'amour qui me dévore
C'est un sort

Najoua Belyzel "M"




M, sais-tu qu'on dit de
Moi que je m'accroche à Toi
Pour toucher l'Au-Dela?
Et je ne sais pourquoi...
Je ne suis pas les pas de Tristana
Mea culpa, mais d'Allah,
mais je n'entends que ça

Hey hey hey, hey hey hey,
hey hey hey, hey hey hey
Hey hey hey, hey hey hey,
hey hey hey, hey hey hey
Hey hey hey, hey hey hey,
hey hey hey, hey hey hey, hey hey hey

M, c'est une histoire sans fin
qui fait du mal pour rien
Je te prends temoin
qu'on m'arrache les ailes
Si jamais je voulais voler ton ciel,
sous XXL
Sous lequel je n'entendrais que ça...

Hey hey hey, hey hey hey,
hey hey hey, hey hey hey
Hey hey hey, hey hey hey,
hey hey hey, hey hey hey
Hey hey hey, hey hey hey,
 hey hey hey, hey hey hey, hey hey hey

M, j'ai du respect pour toi,
 je ne courtise pas
Mais ne n'entends que ça
Oh M, j'ai du respect pour toi,
je ne courtise pas
Et ne n'entends que (que ça, que ça, que ça...)

Hey hey hey, hey hey hey,
 hey hey hey, hey hey hey
Hey hey hey (M c'est une histoire sans fin)
Hey hey hey
Hey hey hey, hey hey hey
Hey hey hey
(M, sais-tu qu'on dit de Moi, que je m'accroche Toi)
Hey hey hey, hey hey hey,
hey hey hey, hey hey hey.

Kate Ryan - La Promesse


J’irai a ton secours
Je laiss’rai mes amours
Si tu me fais sur I’heure
Une place dans ton coeur
Je ne peux vivre que dans ta lumiere
Avec toi j’irai jusqu’au bout de la terre
Tous les jours

Souviens-toi de nos idéaux
Doux parfum du passé
J’ai gardé tous nos reves au chaud
La promesse n’est pas oublié
La promesse n’est pas oublié

Les désirs me déchirent
Les secrets me dévorent
Retiens-moi je chavire
Quand j’ai la fievre au corps
Tu es celui qui comprend mes silences
Un coup de cour souffle de providence
Tous les jours

Souviens-toi de nos idéaux
Doux parfum du passé
J’ai gardé tous nos reves au chaud
La promesse n’est pas oublié
La promesse n’est pas oublié

Je ne peux vivre que dans ta lumiere
Avec toi j’irai jusqu’au bout de la terre
Tous les jours

Souviens-toi de nos idéaux
Doux parfum du passé
J’ai gardé tous nos reves au chaud
La promesse n’est pas oublié
La promesse n’est pas oublié

Natasha St-Pier - L'Instant T


Si t’es à cours d’idée
A bout de souffle coupé
Si ton espace est un cercle fermé

Si dans l’envers du décor
T’attends du monde en renfort
Qui mettrait fin à ce match truqué

S’il y a des soirs où tu pars en fumée
Un peu plus haut

Je te mets au défi de me retrouver
De vivre une amnésie momentanée
Je te mets au défi de t’oublier
Et de brouiller les radars
A l’instant T

Prenons le temps qu’il nous faut
Avant que la vie ne nous fasse défaut
Prenons le temps qu’il nous faut
Que nos désirs n’en demandent jamais trop
Prenons le temps qu’il nous faut
Prenons le temps qu’il nous faut
Prends tout le temps qu’il te faut

T’as un moral de papier
Qu’une goutte d’acide a miné
Et tous tes rêves se sont effacés
Mais il y a des soirs
Où t’arrive à tracer
Un chemin qui te plaît
A poser tes valises
Et remettre la crise
A plus tard ou qui sait
A tout jamais

Je te mets au défi de me retrouver
De faire comme si on se connaissait
Je te mets au défi de t’oublier
Et de brouiller les radars
A l’instant T

Prenons le temps qu’il nous faut
Avant que la vie ne nous fasse défaut
Prenons le temps qu’il nous faut
Que nos désirs n’en demandent jamais trop
Prenons le temps qu’il nous faut
Prenons le temps qu’il nous faut
Prends tout le temps qu’il te faut

Cœur De Pirate - Crier tout bas


Je t’ai vu tracer le long du paysage
Une ligne des aimés qui détruisent ton langage
Et quand tu chantais plus fort dans ton silence
Je voyais les larmes couler toujours à contresens

Mais quand les saisons attendront ton retour
Ce sera le vent qui portera secours

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait
Des courses vers le vide, ton rire qui soupirait
Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles
Je serai le phare qui te guidera toujours

Mais quand les saisons attendront ton retour
Ce sera le vent qui portera secours

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

Je t’ai vu tracer le long du paysage
Une ligne des aimés qui détruisent ton langage
Et quand tu chantais plus fort dans ton silence
Je voyais les larmes couler toujours à contresens

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

Mylène Farmer - A L'Ombre


L’onde
Est si calme,
Un présage
D’automne

Là,
La peur s’engage
Sur mon visage
Le doute
Frissonne

Suis-je
Faite pour les rêves ?
D’une voix faible
Dis-moi
De ne plus être

A l’ombre
Risquer de n’être personne
On se cache et l’on se cogne
A l’ombre
On se coupe de soi-même
On s’arrache ainsi au ciel
A l’ombre
Et sentir que l’on se lâche
Que rien ni personne ne sache
Quand la nuit tombe
Las de cette vie trop brève
On devient l’ombre de soi-même

L’âme
Est la lumière
Mais l’âme erre
Sur tous les chemins
Mon cœur se ferme
Le diable harcèle
Mes lendemains
Et là
Sous les érables
Le froid se cabre
Mais toi, dis-moi
De ne pas être

A l’ombre
Risquer de n’être personne
On se cache et l’on se cogne
A l’ombre
On se coupe de soi-même
On s’arrache ainsi au ciel
A l’ombre
Et sentir que l’on se lâche
Que rien ni personne ne sache
Quand la nuit tombe
Las de cette vie trop brève
On devient l’ombre de soi-même

ISABELLE BOULAY - Ton histoire


C'est un regard de soie
Qui se passe de mots
Quand le silence est roi
Le reste est de trop
On retrouve le goût des paradis perdus
Tout ce qu'on ne croyait plus

Quelques gestes oubliés
Qu'on reconnaît par cœur
Qu'est-ce qui s'était passé ?
Etait-ce nous d'ailleurs ?
Une main qu'on revoit, caressante et tendue
Tout ce qu'on ne croyait plus

{Refrain:}
Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien
Quand le temps a bâti des murs
Entre toi et ma peau
Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien
Même après ma vie, je le jure,
Je te dirai ces mots

Ton histoire est mon histoire
C'est rattraper nos traces
Sur les chemins du temps
C'est l'espoir qui efface
Les blessures d'avant
C'est retrouver son âme comme retrouver la vue
Tout ce qu'on ne croyait plus

{au Refrain}

Ton histoire est mon histoire
Ta douleur est ma douleur
Ta route est ma route

{Choeurs:}
Ton histoire est mon histoire
Ta douleur est ma douleur
Ta route est ma route
Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien
Quand le temps a bâti des murs
Entre toi et ma peau

Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien
Même après ma vie, je le jure,
Je te dirai ces mots
Je n'étais pas loin
Ouh ouh
Ta route est ma route

Hélène Segara - "Tu vas me quitter"



J'ai tatoué ma peau à l'encre de t'aimer
J'ai tatoué le faux pour me cacher le vrai
Arraché aux oiseaux leurs ailes pour te garder
Chassé les marrées hautes pour venir te chercher

Tu vas me quitter je le sais
Tu vas t'en aller je le sais
Et sur les murs de ma détresse
J'ai l'envie de toi qui me reste

Tu vas me quitter je le sais
Tu vas t'en aller je le sais
Mais il faudrait que tu comprennes
Que ton adieu coule dans mes veines

J'ai avoué ma faute sur du papier glacé
Coupable en quelque sorte d'être par toi blessée
J'ai voulu chasser l'autre au vent de mes secrets
Mais tu conjugues sans faute l'amour à l'imparfait

Mal jugée par tes lois
Sans appels ni regrets
J'ai appris sous tes doigts
Les maux des condamnés

Tu vas me quitter je le sais
Tu vas t'en aller je le sais
Et sur les murs de ma détresse
J'ai l'envie de toi qui me reste

Tu vas me quitter je le sais
Tu vas t'en aller je le sais
Mais il faudrait que tu comprennes
Que ton adieu coule dans mes veines

Tu vas me quitter je le sais
Tu vas t'en aller je le sais
Mais il faudrait que tu comprennes
Que ton adieu coule dans mes veines

Tu vas me quitter je le sais
Tu vas me quitter je le sais

Mylène Farmer - Je T'Aime Mélancolie


J'ai comme une envie
De voir ma vie au lit
Comme une idée fixe
Chaque fois que l'on me dit
La plaie c'est ça :
C'est qu'elle pousse trop vite
La mauvaise herbe nuit
C'est là qu'il me vient une idée :
Pouvoir m'apitoyer


C'est bien ma veine
Je souffre en douce
J'attends ma peine
Sa bouche est si douce


J'ai comme une envie
De voir ma vie au lit
Comme une idée triste
Qui me poursuit la nuit - la nuit - la nuit
Je savoure la nuit
L'idée d'éternité
La mauvaise herbe nuit
Car elle ne meurt jamais


Quand tout est gris
La peine est mon amie
Un long suicide acide
Je t'aime mélancolie
Sentiment qui
Me mène à l'infini
Mélange du pire, de mon désir,
Je t'aime mélancolie


Quand tout est gris
La peine est mon amie
J'ai l'âme humide aussi
Tout mon être chavire
Oh viens je t'en prie
C'est ton amie aussi
C'est l'élixir, de mes délires
Je t'aime mélancolie


J'ai comme une envie
De voir ma vie en l'air
Chaque fois que l'on me dit
C'est de la mauvaise herbe
Et moi je dis :
Qu'une sauvage née
vaut bien d'être estimée
Après tout elle fait souvent la nique
Aux "trop bien" cultivées, et toc !


C'est bien ma veine
Je souffre en douce
J'attends ma peine
Sa bouche est si douce


J'ai comme une idée
De la moralité
Comme une idée triste
Mais qui ne meurt jamais
En somme c'est ça :
Pour plaire aux jaloux
Il faut être ignorée
Mais là, mais là, mais là, pour le coup
C'est Dieu qui m'a planté, alors ?...

Margaux Avril - Encore Une Histoire



Un beau jour d'été j'emballe tout prête à partir
Une senteur de vacances se glisse dans mes romans.
A peine le temps d'une bouteille et j'arrive quand tu dois y aller.
Un souvenir de plus, prête à cicatriser.

A chaque fois c'est pareil,
Tu seras comme irréel,
Car chaque fois c'est pareil

Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage
Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage

J'ai laissé tes promesses collées sur mon visage
Des silences qui m'emportent un peu plus loin du rivage.
Le décor a changé, l'émotion retombé,
L'affaire est réalisée que je te t'avais oublié

A chaque fois c'est pareil,
Tu seras comme irréel,
Car chaque fois c'est pareil

Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage
Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage


Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage
Encore une histoire qui se
Termine à la page d'un été sans nuages et
C'est ton image moi que je
Garde le souvenir d'une histoire de passage


Louane - JOUR 1



Jour 1
amour numéro 1
C'est l'amour suprême
Dis-moi que tu m'aimes

Je veux
un jour numéro 2
une suite à l'hôtel
supplément mortel

Je t'ai regardé toute la nuit
danser sur mon âme n'est plus permis

9 jours
la vie c'est du velours
et l'éternité
une nécessité

Jour 10
variation du délice
que voudrais-tu faire?
une ballade en mer

Chaque jour dépendance à l'amour
Pas de danse autour

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient

100 jours
si c'était un jour sans
sans en avoir l'air
de l'orage dans l'air

Jour 1000
t'as touché dans le mille
essence térébenthine
cachée dans la poitrine

Chaque jour dépendance à l'amour
Pas de danse autour

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient

C'est le jour 1
celui qu'on retient
celui qui s'efface
quand tu me remplaces
quand tu me retiens
c'est celui qui revient

Tina Arena - Aller plus haut


J'ai tant caché mes différences
Sous des airs ou des faux-semblants
J'ai cru que d'autres pas de danse
Me cacheraient aux yeux des gens
Je n'ai jamais suivi vos routes
J'ai voulu tracer mon chemin

Pour aller plus haut, aller plus haut
Où l'on oublie ses souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Se rapprocher de l'avenir

J'ai perdu tant de fois la trace
Des rêves pour lesquels je vivais
Je n'ai pas su te dire "je t'aime"
Seulement te garder
Il faut aussi dire ses doutes
Et les poser dans d'autres mains

Pour aller plus haut, aller plus haut
Et dessiner des souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Et croire encore à l'avenir

Pour aller plus haut, aller plus haut
Et dessiner des souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Et croire encore à l'avenir
Aller plus haut, aller plus haut
Se rapprocher de l'avenir.

mardi 3 septembre 2019

Caroline Costa - Me voici

Quand j'étais jeune
J'trouvais ça fun
Je notais des mots
Je parlais pas trop
Mais à présent
Il y a tout ces gens
Les yeux rivés
Sur mes pensées.
C'est comme un rêve qui s'exauce
Le bonheur tient à pas grand chose
Me voici
Je vis ma vie
Je sais qui je suis
Je vais au bout de mes envies
Je suis là
J'avance pas à pas
Je suis remplie d'espoirs
Ce soir
Toujours plus loin
Je suis mon chemin
J'm'y sentirais bien
Car c'est mon destin
Je sortirais des sentiers battus
Je veux pas passer innaperçue
Je trouverai les sons parfaits
Qui me mèneront au sommet
Me voici
Je vis ma vie
Je sais qui je suis
Je vais au bout de mes envies
Je suis là
J'avance pas à pas
Je suis remplie d'espoirs
Ce soir
Ce soir, ce soir
Encore et encore et encore!
Il y a une star en chacun de nous
Il suffit de rester à l'écoute,
Il faut trouver sa route et chanter
Me voici
Je vis ma vie
Je sais qui je suis
Je vais au bout de mes envies
Je suis là
J'avance pas à pas
Je suis remplie d'espoirs
Ce soir
Me voici
Je vis ma vie
Je sais qui je suis
Je vais au bout de mes envies
Je suis là
J'avance pas à pas
Je suis remplie d'espoirs
Ce soir
Ce soir, ce soir
Encore et encore et encore!
Me voici
Je vis ma vie
Je sais qui je suis
Je vais au bout de mes envies
Je suis là
J'avance pas à pas
Je suis remplie d'espoirs
Ce soir
Ce soir, ce soir
Encore et encore et encore
Et encore et encore
On y va