mardi 16 février 2021

Louane - Peut-être

 Peut-être que j'me trompe, peut-être que j'me mens
Peut-être qui faudrait que j'change maintenant
Peut-être que mes réussites sont mes démons
Que c'qui m'arrive ensuite est la solution
Peut-être que j'suis nulle, peut-être que j'suis géniale
Ou juste un peu des deux
Peut-être que j'vais m'sauver, quе j'vais m'quitter
Peut-être quе j'en dis trop, ou pas assez
Marre des "Pomme C"-"Pomme V"
Tout ce que j'possède, envie d'l'envoyer balader dans un "Pomme Z"
Si y a que des questions dans ma voix
Ferme mes yeux, ouvre grand tes bras
Et serre moi encore
Tant que t'es, tant que t'es là
Tant qu'il fait nuit dehors
Ouvre tes bras et serre moi plus fort
Tant que t'es, tant que t'es là
Tant qu'il fait nuit dehors
Tu me plais bien, tu m'aimes voilà
Peut-être que j'rigole quand il faudrait pleurer
Peut-être que j'dis pas tous le temps la vérité
Peut-être que j'ai raison, peut-être que j'déconne
Peut-être que la route que j'prends n'est pas la bonne
Peut-être que j'ai pas préparé de plan B
Peut-être que j'suis naïve, j'crois qu'j'y arrive
Et comme tout le monde un peu à la dérive
Un peu paumée, écarquillée
Peut-être il faut juste que je dorme
Si y a que des questions dans ma voix
Ferme mes yeux, ouvre grand tes bras
Et serre moi encore
Tant que t'es, tant que t'es là
Tant qu'il fait nuit dehors
Ouvre tes bras et serre moi plus fort
Tant que t'es, tant que t'es là
Tant qu'il fait nuit dehors
Tu me plais bien, tu m'aimes voilà
Serre moi encore
Serre moi plus fort

Mylène Farmer - Souviens-toi du jour

[Intro]
Quand le vent a tout dispersé
Souviens-toi
Quand la mémoire a oublié
Souviens-toi

[Couplet 1]
Souviens-toi que l'on peut tout donner
Souviens-toi que l'on peut tout briser
Et si c'est un Homme, si c'est un Homme
Lui parler d'amour à volonté, d'amour à volonté
Souviens-toi que l'on peut tout donner
Quand on veut, qu'on se rassemble
Souviens-toi que l'on peut tout briser
Les destins sont liés
Et si c'est un Homme, si c'est un Homme
Lui parler d'amour à volonté, d'amour à volonté

[Refrain]
Le souffle à peine échappé
Les yeux sont mouillés
Et ces visages serrés
Pour une minute, pour une éternité
Les mains se sont élevées
Les voix sont nouées
Comme une étreinte du monde
À l'unisson, a l'Homme que nous serons
Primis Player Placeholder

[Couplet 2]
Souviens-toi que le monde a changé
Au bruit des pas qui résonnent
Souviens-toi des jours désenchantés aux destins muets
Et si c'est un Homme, si c'est un Homme
Lui parler d'amour à volonté, d'amour à volonté

[Refrain]
Le souffle à peine échappé
Les yeux sont mouillés
Et ces visages serrés
Pour une minute, pour une éternité
Les mains se sont élevées
Les voix sont nouées
Comme une étreinte du monde
À l'unisson, a l'Homme que nous serons

[Pont]
Zakhor et yom
Zakhor et yom
Zakhor et yom
Zakhor et yom

[Refrain]
Le souffle à peine échappé
Les yeux sont mouillés
Et ces visages serrés
Pour une minute, pour une éternité
Les mains se sont élevées
Les voix sont nouées
Comme une étreinte du monde
À l'unisson, a l'Homme que nous serons
Le souffle à peine échappé
Les yeux sont mouillés
Et ces visages serrés
Pour une minute, pour une éternité
Les mains se sont élevées
Les voix sont nouées
Comme une étreinte du monde
À l'unisson, a l'Homme que nous serons

[Outro]
Quand le vent a tout dispersé
Souviens-toi
Quand la mémoire a oublié
Souviens-toi

Mylène Farmer - Je te rends ton amour

M'extraire du cadre
Ma vie suspendue
Je rêvais mieux
Je voyais l'âtre
Tous ces inconnus
Toi parmi eux

Toile
Fibre qui suinte
Des meurtrissures
Tu voyais l'âme
Mais j'ai vu ta main
Choisir Gaugin

Et je te rends ton amour
Redeviens les contours
Je te rends ton amour
C'est mon dernier recours
Je te rends ton amour
Au moins pour toujours
Redeviens les contours
"La femme nue debout"

M'extraire du cadre
La vie étriquée
D'une écorchée
J'ai cru la fable
D'un mortel aimé
Tu m'as trompé

Toi
Tu m'as laissé
Me compromettre
Je serai "l'Unique"
Pour des milliers d'yeux
Un nu de maître

Et je te rends ton amour
Au moins pour toujours
Je te rends ton amour
Le miens est trop lourd
Et je te rends ton amour
C'est plus flagrant le jour
Ses couleurs se sont diluées
Et je reprends mon amour
Redeviens…

Julie Zenatti - Paisiblement fou

 

Le slow langoureux
S'noyer dans tes yeux
Un flirt à la plage
J'ai plus l'âge
Week-end en bateau
En roman-photo
Ton cœur à l'abordage
Bavardage
Oh paisiblement fou
L'amour rend fou trois jours et s'en va
Au quatrième si t'es encore dans l'coin
Alors on pourra se dire qu'on vaut plus que ça
Il sera paisiblement fou notre quotidien
On s'aime pas chaque instant
Pas toujours comme il faut
Pas toujours en même temps
On est pas des héros
Le courage de l'amour c'est au quatrième jour
Nous on vise les trente ans
On ajuste le tempo
Oh paisiblement fou
L'amour rend fou trois jours et s'en va
Au quatrième si t'es encore dans l'coin
Alors on pourra se dire qu'on vaut plus que ça
Il sera paisiblement fou notre quotidien
Un deux un deux trois
À quatre on y va
Cet amour on s'en fout
On vise l'amour sans fin
L'amour rend fou trois jours et s'en va
Au quatrième si t'es encore dans l'coin
Alors on pourra se dire qu'on vaut plus que ça
Il sera paisiblement fou paisiblement fou
L'amour rend fou trois jours et s'en va
Au quatrième si t'es encore dans l'coin
Alors on pourra se dire qu'on vaut plus que ça
Il sera paisiblement fou notre quotidien
Paisiblement fou
Paisiblement fou
Il sera paisiblement fou notre quotidien
Paisiblement fou
Paisiblement fou
Il sera paisiblement fou notre quotidien

dimanche 6 décembre 2020

Hélène SEGARA - Plus jamais


Tous les mots qui nous blessent
Les poisons que l'ont dit
Les regrets qu'on disperse
Qu'on laisse dans l'oubli
Tous les coups que l'on tait
Les silences qu'on brise
Les douleurs que l'on sait
Les chagrins qu'on attise
Où sont-ils à présent
Quand les bruits nous soulèvent
Quand on comprend vraiment
Que son règne s'achève
Ce que font les Hommes
Juste quelques-uns
Tout l'amour que l'on brade
Tous les cœurs qu'on abuse
Les blessures qu'on garde
Qui nous tuent, qui nous usent
Maintenant que l'on sait
Maintenant que l'on saigne
Au lieu d'avancer si l'Homme abandonne
C'est nous qui auront perdu nos âmes
Plus jamais
Ne rien dire et oublier
Vivre et oublier
Plus jamais
Ne rien dire et accepter
Vivre et accepter
Tous ces gens qu'on délaisse
Et qui tombent sans bruit…

Louane - Désolée

Avant qu'on s'abîme
On était bons amis
C'est par où qu'on signe
C'est par où qu'on fuit?
Trop de mots d'amour imbéciles
Tellement de signaux indécis
Moi, j'ai pas grandi
C'est par où qu'on vit?
Et de l'amour à la haine
Tu sais, il n'y a qu'un pas
Je t'ai dit des choses pas belles
Tu sais, j'le pensais pas
J'aurais dû crier, crier
Désolée
Mais je t'ai laissé faire tes valises
Tu n't'es pas retourné
J'aurais dû crier, crier
Je suis désolée
J'aurais dû arracher ta chemise
Pas te laisser tomber
Avant les combats
Avant qu'on s'égare
Je jurais que par toi
Je t'ai aimé sans crier gare
J'm'empoisonne à la colère
La douleur, je la prends, je la serre
J'ai perdu l'or et la joie (J'ai perdu l'or et la joie)
Fallait pas m'mettre hors de moi (Fallait pas m'mettre hors de moi)
Et de l'amour à la haine
Tu sais, il n'y a qu'un pas
Je t'ai dit des choses pas belles
Tu sais, j'le pensais pas
J'aurais dû crier, crier
Désolée
Mais je t'ai laissé faire tes valises
Tu n't'es pas retourné
J'aurais dû crier, crier
Je suis désolée
J'aurais dû arracher ta chemise
Pas te laisser tomber
J'aurais dû crier, crier
Désolée
Mais je t'ai laissé faire tes valises
Tu n't'es pas retourné
J'aurais dû crier, crier
Je suis désolée
J'aurais dû arracher ta chemise
Pas te laisser tomber
J'aurais dû crier, crier
Désolée
Mais je t'ai laissé faire tes valises
Tu n't'es pas retourné
J'aurais dû crier, crier
Je suis désolée
J'aurais dû arracher ta chemise
Pas te laisser tomber
Je suis désolée, je suis désolée
Je suis désolée, je, je suis désolée
Je suis désolée, je, je suis désolée
Je suis désolée de te laisser tomber

dimanche 18 octobre 2020

Cœur de pirate - T'es belle


C'est bien connu, on dit
Que pour leur plaire, faut être jolie
Comprendre qu'il faut se taire
Quand on n'est pas du même avis
Et j'ai porté quelques jugements
Sur des bribes et quelques moments
Pour finalement comprendre
Que je n'peux en faire autant
 
T'es belle, c'est c'qu'on m'a toujours dit
Mais juste quand tu souris
Pourquoi c'est toujours un non-dit
Que pour être aimée, faut être soumise ?
T'es conne si tu restes en silence
T'es folle si tu prends la parole
Mais moi, je sais c'que je veux devenir
C'est sur mes termes que j'veux sourire
 
Dès que l'on est enfant
Au fil des films et des romans
On doit se faire emmener
Par un prince pour être délivrée
Et j'ai porté quelques jugements
Sur ces contes, sur ces moments
Notre histoire n'est pas un jeu
Quand on est libre d'aimer qui on veut
 
T'es belle c'est c'qu'on m'a toujours dit
Mais juste quand tu souris
Pourquoi c'est toujours un non-dit
Que pour être aimée, faut être soumise ?
T'es conne si tu restes en silence
T'es folle si tu prends la parole
Mais moi, je sais c'que j'veux devenir
C'est sur mes termes que j'veux sourire
 
T'es belle c'est c'qu'on m'a toujours dit
Mais juste quand tu souris
Pourquoi c'est toujours un non-dit
Que pour être aimée, faut être soumise ?
T'es conne si tu restes en silence
T'es folle si tu prends la parole
Mais moi, je sais c'que j'veux devenir
C'est sur mes termes que j'veux sourire